Home Société 7ème congrès ordinaire de la CSA-Bénin: Anselme AMOUSSOU plébiscité pour un 2ème...

7ème congrès ordinaire de la CSA-Bénin: Anselme AMOUSSOU plébiscité pour un 2ème mandat de 5 ans

250
0

Les travailleurs de la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-Bénin) renouvellent leur confiance à Anselme AMOUSSOU pour cinq nouvelles années. C’est au terme du 7ème Congrès ordinaire tenu ce vendredi 17 Décembre 2021 à la Bourse du travail. Le nouveau Bureau exécutif National (BEN) composé de 27 membres a connu un véritable changement afin d’insuffler un nouveau dynamisme à la confédération.
Ainsi, le poste de 1er Secrétaire Général Adjoint a été confié à Richard d’ALMEIDA du SYNATRAMAC. Quant aux postes de 2ème et 3ème Secrétaire Général Adjoint, ils ont été respectivement confiés à Michel ZOHONKON et Paulette DJOSSA, du SYNTRACCO et du CONAFETRA. Contre toute attente, les congressistes ont désigné un jeune aussi dynamique, Florent ZEKPON SYNAPE-Bénin pour porter la trésorerie Générale. Les autres postes ont été confiés à des compétences confirmées par leur détermination et militantisme pour conduire le mandat à un bilan aussi positif que celui qui se ferme, 2016-2021.

Reconnaissance et engagement

Très ému de l’unité autour de la vision de la CSA Bénin qui l’a porté pour un second mandat, Anselme AMOUSSOU ne compte pas une fois encore décevoir ses militants : « Je mesure le poids de la confiance que les camarades m’ont fait. je suis satisfait de cette confiance renouvelée par les camarades. Mais je mesure également en même temps que c’est une charge supplémentaire pour m’appeler à faire davantage que nous avons fait les cinq ans passées »
Anselme Amoussou renouvelle son engagement contre les nouveaux défis


Comme promesse, il a très vite pris l’engagement de poursuivre avec les défis qui attendent la confédération et les chantiers non encore achevés. Il envisage travailler à positionner la confédération comme étant la meilleure sur l’échiquier national. Il entend également oeuvrer au renforcement du leadership qui caractérise la CSA-Bénin sur l’échiquier national comme international.
Considérant ce plébiscite comme le signe du soutien indéfectibles des militants, Anselme AMOUSSOU se dit aussi prêt à lancer la CSA Bénin sur des pistes de mobilisations de ressources pour renforcer la visibilité de l’organisation. « Jusque-là, nous vivons sur les cotisations qui ne rentrent pas assez, nous vivons sur les subventions et il faut que ça change » a-t-il fait savoir
.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here