Home Enseignements Maternel et primaire Partenariat Public-privé autour du PNASI: Un bloc moderne de cantine scolaire inauguré...

Partenariat Public-privé autour du PNASI: Un bloc moderne de cantine scolaire inauguré à l’EPP Goulo-Sodji

385
0

L’école primaire publique Goulo-Sodji dans la commune de Zè dispose désormais d’infrastructures modernes pour la cantine scolaire. Inauguré le vendredi 17 décembre 2021 en présence du ministre des enseignements maternel et primaire, le joyau est encore un fruit de la politique de partenariat publique-privé que déploie le Programme alimentaire mondiale (PAM) autour du Programme nationale d’alimentation scolaire intégré (PNASI) à lui confié par le gouvernement béninois.

Le ministre Salimane Karimou et le représentant résident du PAM, Guy Adoua, ont inauguré le joyau

A l’école primaire publique Goulo-Sodji, les enfants ne prendront plus leur repas dans leurs salles de classe sur leurs tables d’étude ; le bureau du directeur ne sera plus comblé de vivres comme magasin ; de même, c’est fini la période d’une cuisine sous un hangar au milieu de l’école. Des infrastructures appropriées y sont érigées désormais. Il s’agit d’une cuisine avec foyer bâtie sur 30m2, un magasin sur 20m2 et un réfectoire semi couvert avec des banquettes et un comptoir en béton qui s’étend sur 160m2 inaugurés vendredi 17 décembre 2021. 

Les écoliers et écolières de Goulo-Sodji dans de meilleures conditions d’alimentation scolaire

« C’est l’illustration parfaite de l’excellente qualité du partenariat public-privé en faveur du Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI) » indique le représentant résident du PAM Guy Adoua. Cela « traduit la qualité du partenariat que le PAM ne cesse de nouer pour mieux répondre aux besoins des écoles bénéficiaires du PNASI et soutenir les communautés qui s’impliquent activement dans le bon fonctionnement des cantines scolaires comme le souhaite le gouvernement », a témoigné le secrétaire départemental du département de l’Atlantique, Robert Hounsou.

Guy Adoua a rappelé que dans la mise en œuvre du PNASI, le PAM noue des partenariats en réponse aux besoins des écoles et pour encourager les communautés qui s’impliquent véritablement dans sa gestion. « Nous avons besoin de partenariat à tous les niveaux afin d’assoir une base solide et durable du programme », a-t-il réaffirmé.

Scolarisation, rétention et performance scolaire renforcées

Les présentes infrastructures sont le fruit du partenariat avec la Fondation Moov Africa. Et ce n’est que le début d’une série, à en croire la secrétaire exécutive de la Fondation, Dolores Chabi Kao. Non seulement, ces infrastructures apportent plus de beauté au cadre de travail des enfants dans cette école mais aussi et surtout, elles contribueront à améliorer le fonctionnement de l’école notamment les conditions de travail des cuisinières, les conditions de prise de repas des enfants, les conditions de stockage des vivres et bien évidemment celles d’étude dans cette école, a indiqué le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou. « Ceci contribuera à l’amélioration de tout le processus de cuisine et de restauration et va donc impacter les résultats scolaires », a dit Patrice Agbidinoukoun, directeur de l’école. 

Le ministre Salimane Karimou inaugure la prise de repas des enfants dans le nouveau réfectoire

Aux dires du directeur, l’avènement du programme des cantines scolaires dans cette école a permis de passer d’un effectif de 98 écoliers et écolières en 2016 à 212 en 2021 dont 120 garçons et 92 filles. De même, le taux de réussite des enfants est passé de 52% à 92% sur la même période. La représente résidente de l’UNICEF s’en réjouit. Djanabou Mahondé confie que ces chiffres confirment ceux dont elle a eu la preuve lors des visites de terrain du groupe de partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation le 14 décembre dernier dans le département du Couffo. Pour elle, la construction de ces infrastructures de cantine scolaire à Goulo-Sodji soutient la réalisation des droits des enfants à l’éducation. Elle en remercie toutes les parties et surtout le gouvernement qui a fait du programme des cantines scolaires une priorité.  

Blaise Ahouansè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here