Home Afrique-Inter Déclaration des « Caravanes Africaines… » avant COP27: 18 revendications des communautés, OSC et...

Déclaration des « Caravanes Africaines… » avant COP27: 18 revendications des communautés, OSC et jeunesses d’Afrique pour la justice climatique

483
0

L’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE BENIN) a porté à l’attention des médias, la déclaration de la Caravane Africaine pour le Climat “Tambour battant vers la COP27” à la faveur d’une conférence de presse ce mercredi 2 novembre 2022 à Cotonou. C’est au terme de la caravane qu’elle a conduite au Bénin avec le soutien de OXFAM et la participation d’une cinquantaine d’organisations de la société civile dans plusieurs villes.

Les mouvements communautaires, organisations de la société civile et de jeunesse de plus de 23 pays d’Afrique s’expriment d’une seule voix pour porter les messages des communautés vulnérables au près des négociateurs et décideurs africains et partenaires pour la 27ème session de la Conférence des Parties (COP27) en Egypte à Sharm El-Sheikh. C’est à travers la déclaration de la « Caravane Africaine pour le Climat “Tambour battant vers la COP27” » notamment à l’endroit des Chefs d’Etats et de gouvernements, des parties prenantes de l’Accord de Paris, des Etats riches et pollueurs responsables du réchauffement climatique et des bailleurs de fonds multilatéraux.

Au Bénin, cette déclaration a été rendue publique par l’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE BENIN) ce mercredi 2 novembre 2022. C’était à la faveur d’une conférence de presse de vulgarisation qui s’est déroulée au siège de SUCO à Cotonou. C’est une initiative organisée en prélude à la COP27 dans la logique d’un mouvement d’ensemble pour appeler à « la justice climatique pour les communautés, les pays et les écosystèmes qui paient le prix de l’inaction mondiale face au changement climatique ».

Sous le lead de JVE BENIN avec la participation d’une cinquante d’organisation de la société civile, la caravane a, avec le soutien de OXFAM, parcouru plusieurs villes phares du Bénin à savoir Cotonou, Porto-Novo, Sô-Ava, Bohicon et Natitingou du 29 septembre au 28 octobre 2022. Des résumés exposés lors de la conférence de presse, on retient qu’elle a permis de mobiliser des jeunes, d’aller à la rencontre des communautés vulnérables à la base en vue de recueillir leurs voix et messages d’une part, et d’adresser à différentes autorités communales, préfectorales et autres les doléances, d’autre part. Les parlementaires sont aussi touchés. D’après le directeur exécutif de JVE BENIN, HOUNTONDJI KODJO Mawué, il est question de porter à ce rendez-vous, les réalités que vivent les communautés à la base sous le poids du changement climatique. C’est aussi une occasion d’échanges sur ce qui se fait de mieux dans chaque pays face aux changements climatiques. Également une opportunité de rencontre de partenaires pour soutenir les actions. 

Pour le Conseiller technique plaidoyer communication à OXFAM, la caravane était une initiative bienvenue. Apedo KOSSI a salué la logique de convergence des forces qui sous-tend l’initiative. Il relève que c’est de la convergence pour surtout porter au niveau de la COP27, la voix des communautés marginalisées et vulnérables affectées par les changements climatiques afin de mieux alerter et faire bouger les lignes. Il défend que pour aboutir à un changement, il faut créer un grand mouvement. Ci-dessous publiée, l’intégralité de la déclaration lue, lors de la conférence de presse, par le directeur des programmes à JVE BENIN, Carin ATONDE. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here