Home Environnement/Santé Soutenance de thèse : Bertrand Edgar GBAFFONOU fait Docteur en géotechnique et infrastructure...

Soutenance de thèse : Bertrand Edgar GBAFFONOU fait Docteur en géotechnique et infrastructure immobilière avec la côte A

390
0

Bertrand Edgar Gbaffonou a soutenu sa thèse de doctorat le vendredi 28 octobre 2022 à la salle audiovisuelle de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (EPAC) de l’Université d’Abomey-Calavi. Après un exposé bien maîtrisé et des réponses apportées aux différentes préoccupations des membres du jury, le jury international composé de sept membres devant lequel l’impétrant a planché, a décerné le grade de docteur de l’Université d’Abomey-Calavi avec la côte A.

Un nouveau Docteur à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Il a pour nom Bertrand Edgar Gbaffonou. Il a soutenu sa thèse, le vendredi 28 octobre 2022 à l’Uac. Parti d’un constat que les constructions à Lokossa rencontrent des problèmes de fissures qui a un degré rendent inexploitables les ouvrages quelques années seulement après leur construction, Bertrand Gbaffonou est allé fouiller dans les méandres du tréfonds des terres de Houéyogbé pour donner des explications à ce phénomène. Ce qui lui a permis de trouver un dispositif dans le paramètre de dimensionnement des fondations pour la stabilité et la durabilité des ouvrages.

Après plusieurs années de dur labeur sur le thème : « Influence des cycles de séchage humidification sur les paramètres mécaniques des sols argileux : cas de la commune de Houéyogbé », l’impétrant s’est rendu compte qu’avec l’influence des cycles, les paramètres varient et si les paramètres varient il va falloir faire attention à étudier les convergences pour avoir les meilleures valeurs à intégrer dans le dimensionnement des fondations. Ainsi, il est parvenu à conclure qu’il faut une mise au point d’un dispositif permettant d’appliquer le séchage humidification sur les sols. De même, un montage a été fait pour qu’il puisse être appliqué sur les cycles et aboutir aux résultats.  

Ces résultats issus donc des cycles appelés des paramètres vont constituer maintenant des intrants pour les calculs de fondation. Fort de ce fruit de recherche et vu l’actualité que revêt le sujet,  le jury était international. Il est composé de  : Mohamed Gibigayé, professeur titulaire à l’Université d’Abomey-Calavi, Yaowovi Maxuènya Xolali Dany Ayité, professeur titulaire à l’Université de Togo,  Adamah Messan, Maître de recherches à l’Institut International de l’eau et de l’environnement de Burkina Faso, Aristide Houngan, professeur titulaire de l’Université Nationales des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques du Bénin, Yvette Tankpinou Kiki, Maître de Conférences de l’Université Nationales des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques du Bénin, Valery Doko, Maître de conférences de l’Université d’Abomey-Calavi, du directeur de thèse,  Victor Gbaguidi, professeur titulaire de l’Université d’Abomey-Calavi.

Bertrand Gbaffonou a planché  devant un jury composé de sept membres, dont trois en ligne par visio-conférence et quatre en présentiel. A l’unanimité, les membres du jury ont décerné à l’impétrant le grade de docteur de l’Université d’Abomey-Calavi avec la côte A. Le désormais Docteur Bertrand Edgar Gbaffonou entend utiliser cette thèse pour le développement du pays à travers une bonne urbanisation.

Dieudonné MEGBLETO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here