Home Religion/Culture Grand prix littéraire du Bénin: Thanguy AGOI sacré meilleur Chroniqueur littéraire 2021

Grand prix littéraire du Bénin: Thanguy AGOI sacré meilleur Chroniqueur littéraire 2021

97
0

C’est au palais des congrès à Cotonou que la soirée de distinction des meilleurs acteurs du monde de la littérature s’est déroulée vendredi. C’était en présence du ministre de la culture Jean Michel Abimbola et des responsables à divers niveaux de la chaîne du livre sous son département. Au terme des délibérations, trois grands noms sont partis avec les trois distinctions.

Un prix, deux catégories spéciales pour la particularité 2021

Le grand prix littéraire était déjà une institution. C’est la plus grosse attraction de la soirée d’ailleurs. Et c’est le conteur Raouf Mama qui a décroché le Graal, succédant ainsi à Jérôme Tossavi. En plus du trophée qu’il prend, il empoche une enveloppe de 05 millions de francs CFA. A cette édition, deux prix spéciaux ont été institués. Celui de l’éditeur de l’année, allé à Ruisseaux d’Afrique, et l’autre destiné aux journalistes chroniqueurs littéraires, attribué pour cette première édition à Thanguy AGOI.

Zoom sur le journaliste distingué

Thanguy AGOI est d’abord journaliste, reporter, animateur présentateur live et télé. Sa passion pour les livres et la littérature beninoise remonte à ses années du primaire où, confie-t-il, chaque après midi du mercredi et du samedi était destinée à la lecture et au livres, notamment des centres de lectures et d’animation culturelle. Tout a commencé par la, dit-il souvent, un peu espiègle. Thanguy AGOI a fait ses études primaires à Kouandé où il a passé une partie de sa vie de collégien, avant de descendre à Abomey pour finir son cursus secondaire. Il a eu son BEPC et son Bac et ses aussitôt inscrit en lettres modernes où il a soutenu sa maîtrise sur l’altérité.

Alliage passion et ambition

Le jeune étudiant encore en 2e année rêvait de devenir journaliste. Le département des lettres modernes pouvait lui faire des ouvertures selon ce qu’il avait cru avant de s’inscrire. Il lui a fallu convenir d’une formation appropriée pour prendre la forme exigée par le métier. Le futur employé de Canal3 Bénin ira s’inscrire à Radio univers, finira major de la rédaction, passera quelques temps entre Lc2 et Atlantic FM, avant d’atterrir à Canal3 Bénin pour engager une carrière qu’il remplie passionnément. Mais si le journalisme reste pour lui un rêve réalisé, la lecture et les livres sont plutôt une passion qu’il a décidé d’assouvir complètement en l’adaptant à son contexte professionnel. C’est ainsi qu’il a créé l’émission « Des livres et des lettres » qui a fait plus de 12 ans déjà. Avant cela, Thanguy AGOI animait des émissions sur des radios et espaces écrits. Le quotidien fraternité aura accueilli plusieurs de ses textes sur les livres béninois qu’il lisait. C’est donc tout naturel qu’arrivé à canal3, il a très tôt défini son quartier en avec l’idée d’une émission sur les livres.

Une passion qui continue en dépit de tout

Des hauts et des bas, mais bien plus de bas, c’est ce qu’on retient du parcours de l’homme depuis qu’il tient cette tribune devenue référence en matière de livre dans les médias au Bénin. Des difficultés aussitôt bien techniques, matérielles, des moments de doutes et d’envie d’abandon qui sont légions….mais l’homme a tenu bon, et marche vaille que vaille vers son destin. Ce prix est selon lui, la consécration de plusieurs années de labeurs, de dures labeurs pour faire de la place aux livres sur la télévision privée dans laquelle il exerce depuis bientôt 14 ans. Thanguy AGOI, au-delà de la passion des livres, est aussi très attaché à la famille. Il est père et a 36 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here