Home Politique Immigration au Bénin: La PMB lance les activités du Centre d’accueil et...

Immigration au Bénin: La PMB lance les activités du Centre d’accueil et d’écoute des migrants

467
0

La Plateforme Multiacteurs de la Migration du Bénin (PMB), avec l’appui de la Fondation ‘‘Friedich Ebert Stiftung’’ (FES) et la collaboration du Réseau syndical migrations méditerranéennes subsahariennes (RSMMS) a organisé, jeudi 18 août 2022, à la bourse du travail de Cotonou, un atelier de lancement du centre d’accueil et d’écoute des migrants. Principalement axé sur deux communications suivies d’un débat, cet atelier a réuni des responsables d’associations, d’organisations et surtout de travailleurs et étudiants migrants résidant au Bénin. 

Le centre d’accueil et d’écoute des migrants mis en place à la Bourse du travail à Cotonou est lancé. L’atelier consacré à son lancement a eu lieu jeudi dernier. C’est l’œuvre de la La Plateforme Multiacteurs de la Migration du Bénin (PMB) financée par la Fondation ‘‘Friedich Ebert Stiftung’’ (FES), avec la collaboration du Réseau syndical migrations méditerranéennes subsahariennes (RSMMS). « Le centre a été créé à la bourse du travail, ayant pour vocation d’écouter, d’orienter et d’assister les migrant.e.s en cas de nécessité », a précisé la représentante résidente de la FES au Benin, Iris Nothofer. A l’en croire, c’est une réponse face aux énormes défis relatifs à la migration notamment les violations des droits de l’homme, la discrimination, l’exploitation, la marginalisation et surtout un manque de politique migratoire. « C’est un centre de la recherche pour des solutions aux problèmes des migrants », dira le secrétaire général de l’Union des ressortissants de la CEDEAO (UR-CEDEAO), Lamine Cisse. 

Le président de la PMB, Anselme Amoussou, souligne qu’il ne s’agit pas de remplacer ou d’étouffer une quelconque organisation des migrants existant mais plutôt de s’engager avec elles dans la lutte pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des migrants au Bénin. « C’est pour une unité d’action, pour que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls face à vos problèmes », a-t-il martelé. « Chaque jour, chacun doit toujours se demander qu’est-ce que nous pouvons faire pour améliorer leurs conditions », soutient aussi le représentant du ministre de la justice à l’atelier. Erick Hachémè souhaite que ce centre d’écoute travaille avec beaucoup de professionnalisme, ceci, avec toutes les structures intervenant sur la question de la migration.  

L’atelier de lancement a été une occasion pour les migrants présents de prendre connaissance des perspectives relatives à la création de ce centre et également de mieux connaître la PMB. Ce qui justifie la 1ère communication présentée par Florent Zekpon autour du thème, « La PMB en 10 questions-réponses ». Le communicateur a exposé la PMB dans sa vision, ses objectifs, ses réalisations, ses perspectives et bien d’autres paramètres. A sa suite, le secrétaire général de l’UR-CEDEAO a présenté une communication sur le thème « Les véritables défis de la migration au Bénin ». Les deux communicateurs se sont ensuite prêtés aux questions des participants avant de les rassurer que désormais, avec le centre d’écoute et d’orientation, beaucoup d’amélioration s’observeront pour ce qui concerne les migrants.

Harold Béhanzin (Stag) & José Pascaël Agbo (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here