Home Religion/Culture Kromozom et Pacheco dans « Entrée solennelle »: Une entrée sur scène devenue un...

Kromozom et Pacheco dans « Entrée solennelle »: Une entrée sur scène devenue un chalenge pendant 70 minutes

32
0

« Entrée solennelle ». Le spectacle d’humour écrit et présenté par le duo d’humoristes béninois Kromozom et Pacheco a été le plat de résistance du festival Edabô 2023, samedi 02 décembre dernier au Palais des congrès de Cotonou, après une première partie assurée par Hermano 1er, Venance Jappe et Kady.

Tout le spectacle se produit entre l’entrée des deux humoristes sur scène. Un peu plus d’une heure d’horloge. Le challenge est clair. L’un devrait servir de maître de cérémonie et procéder à l’annonce sur scène de l’autre, et ce, à la hauteur des mérites de ce dernier pour lui offrir une entrée solennelle. C’est de façon réciproque. Tout devra se jouer sur les mots et la manière.

Kromozom et Pacheco se mettent dans un vrai duel d’humour, au plaisir du public. Chaque vanne est une compétition où il faut s’assurer de ne pas perdre, ou au cas où, rendre le coup plus fort. Qui gagnera le duel ?

Dans cet exercice, les deux artistes font voyager le public dans de petits sujets liés tantôt au quotidien des Béninois, tantôt à leur vie personnelle. Et ce, dans un humour d’une autre dimension face auquel le public ne pouvait résister. Les artistes ont d’ailleurs réussi à créer l’interaction avec les spectateurs. Aucune vanne ne passe sans éclat de rire et applaudissement dans cette salle rouge du Palais des congrès de Cotonou bien remplie ce soir.

Autant le jeu de scène est beau et accrocheur, aussi il y avait de l’art dans le niveau de langue pour servir un public mix composé également des intellectuels et personnalités comme le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, des enseignants du supérieur, etc.

Dans leur duel, Kromozom et Pacheco ont créé aussi une virgule d’hommage à Tonton J, l’un de leurs aînés dans l’art de l’humour et aussi au théâtre. Au-delà du challenge, « Entrée solennelle » sonne comme le signal d’un nouvel envol de l’art de ces deux humoristes béninois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here