Home Environnement/Santé Loi sur l’hygiène publique au Bénin : Le CANEA associe les journalistes pour...

Loi sur l’hygiène publique au Bénin : Le CANEA associe les journalistes pour l’appropriation par les populations

133
0

Le rendez-vous Café médias wash qu’organise le Cadre de concertation des acteurs non étatiques de l’eau et de l’assainissement (CANEA) a porté, pour le compte de celui du mercredi 26 octobre 2022 à Cotonou, sur la vulgarisation de la loi sur l’hygiène publique au Bénin.

Le Café médias wash du CANEA tenu le mercredi 26 octobre 2022 à la direction départementale de la santé du Littoral à Cotonou a donné le top de la campagne médiatique du Cadre en collaboration avec le Réseau des acteurs des médias pour l’eau, l’environnement et le climat (RAMEC). C’est une campagne pour la vulgarisation de la loi N°2022-04 du 16 Février 2022 portant hygiène publique en République du Bénin. Ceci, dans le but de susciter l’accélération de la prise des textes règlementaires d’application de cette loi mais aussi d’informer et de sensibiliser les populations sur son contenu, à en croire le président du CANEA, André Zogo. 

A ses dires, c’est toujours dans une ligne de plaidoyer envers toutes les parties prenantes qu’elles soient étatiques ou privées. « Notre plaidoyer est à l’endroit de toutes les parties prenantes puisque c’est seulement quand chaque partie jouera son rôle que l’application sera effective et efficace », a affirmé le président du CANEA. « C’est de pouvoir déclencher les acteurs clés qui doivent agir pour la vulgarisation et l’application de cette loi », a-t-il ajouté. 

Ce numéro du Café médias wash a permis d’entretenir les journalistes sur le contenu de la loi notamment ses innovations par rapport au code de l’hygiène publique de 1987 que cette loi est venue suppléer et dont plusieurs dispositions étaient devenues caduques. C’était une occasion pour eux d’avoir plus d’éléments sur cette loi afin d’informer les populations mais aussi de réveiller les structures étatiques et autres sur leurs responsabilités à ce propos. 

La séance a été marquée par trois communications assurées par le président du RAMEC, Alain TOSSOUNON et la responsable à la formation et à la communication au Partenariat national de l’eau du Bénin (PNE-BENIN), Aurore BIOKOU. Les communicateurs ont fait non seulement un zoom sur la loi N°2022-04 du 16 Février 2022 portant hygiène publique en République du Bénin mais surtout mis en exergue ses innovations et ses dispositions responsabilisant le citoyen et les communes. Lesquelles innovations portent entre autres, sur l’hygiène des bâtiments publics, des établissements préscolaires, scolaires et universitaires ; l’hygiène des établissements sanitaires ; l’hygiène des centres de détention ; les règles sur les l’hygiène de l’eau ; la gestion et hygiène des morgues ; les dispositions pénales et le rôle des collectivités décentralisées dans la promotion de l’hygiène. 

Au nom des journalistes, le vice-président du RAMEC, William TCHOKI, a réaffirmé l’engagement de continuer à faire des productions de presse pour sensibiliser les populations et aussi inciter les acteurs étatiques à jouer leurs rôles concernant cette loi. Le but final, c’est la protection de la santé de la population, a-t-il souligné.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here