Home Religion/Culture MASA 2022: Kerozen, puis terminus !

MASA 2022: Kerozen, puis terminus !

171
0

La 12ème édition du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (MASA) ferme ses portes. La tribune d’expression artistique et culturelle ouverte dans l’après-midi du 5 mars dernier au Palais de la culture à Treichville en Côte d’Ivoire s’est clôturée dans la nuit du samedi 12 mars 2022. Le dernier spectacle a été celui de l’artiste ivoirien Kerozen sur la même scène qui avait accueilli Magic  system pour l’ouverture.

Pendant 8 jours, le marché s’est animé dans les quartiers de la Côte d’Ivoire. Ce fût, plus 35000 visiteurs par jours, plus de 250 exposants, plus de 100 artistes et groupes d’artistes, 400 experts culturels locaux et internationaux, 200 spectacles programmés, plus de 100 organes de presse, 7 rencontres professionnelles et plus de 1500 rencontres Be to Be, rapporte le directeur général du MASA, Patrick Hervé YAPI. « De l’avis des observateurs avisés, cette 12ème édition du MASA est un grand succès… Grand merci à tous nos artistes, producteurs et professionnels», s’est réjouie la ministre ivoirienne de la culture, Harlette Badou N’guessan Kouamé qui n’a pas hésité de monter sur la scène de Kerozen pour danser.

« Au regard des observations et du rapport général, nous pouvons nous réjouir de ce que nous sommes sur la bonne voie», a affirmé la ministre. « Ce MASA aura permis de nous focaliser sur les processus, capacités, leviers et instruments capables d’aboutir aux changements», a-t-elle ajouté. Précisément, les rencontres professionnelles ont permis aux uns et aux autres de prendre davantage conscience des défis liés à la qualité des contenus.

La Côte d’Ivoire va s’atteler à la mise en œuvre des recommandations issues des différentes rencontres pour offrir un marché plus grand et riche qui satisfait les besoins. Une feuille de route sera déjà donnée à la direction du festival, à en croire la ministre. «A bientôt pour un MASA toujours plus grand, plus beau, plus solidaire. Vive le MASA 2024», a déclaré Harlette Badou N’guessan Kouamé.

Blaise Ahouansè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here