Home Religion/Culture Présélection Miss Cotonou 2.0: 30 candidates passent

Présélection Miss Cotonou 2.0: 30 candidates passent

144
0

Des 378 jeunes filles qui se sont inscrites pour la première édition de Miss Cotonou 2.0, 30 sont arrivées à tirer leur épingle du jeu. Elles sont des administrées de Cotonou âgées de 18 à 28 ans pour une taille de 1,65 mètres et titulaires au moins du Baccalauréat.
C’est le verdict du jury qui a apprécié leurs potentialités. Ceci, selon quatre critères, d’après la jurée Marie-Josée Natabou Ahounou, promotrice de Benin Fashion Week. Il s’agit, à l’en croire, de l’expression faciale des candidates, leur réelle motivation à participer à ce concours, la démarche et leur éloquence pendant la présentation.

Ces candidates retenues sont appelées à se défendre lors des prochaines étapes jusqu’à la grande finale du concours qui se déroulera en juillet prochain. Chacune d’elle s’y est engagée avec une motivation bien précise. A les entendre, la compétition promet du beau. « Ma vision est de valoriser la femme béninoise, la femme africaine parce qu’il faut pouvoir briser certains préjugés portés sur la femme de Cotonou. Je voudrais pouvoir mettre plus haut le leadership féminin et c’est la raison pour laquelle j’ai postulé pour cette compétition. J’ai confiance en moi-même, et je compte sur mes atouts et potentialités pour pouvoir remporter la couronne. », annonce la candidate Emmanuela Adjaïssodé. « Je sais que j’ai de la tête, je suis belle, j’ai un très beau sourire. Je compte sur mes atouts et je pense que je serai Miss Cotonou 2.0. », dira Gloria Goubalan, une autre candidate.

Miss Cotonou 2.0 se positionne comme un canal de révélation de la beauté de la capitale économique du Bénin. « La Miss aura un projet à exécuter pour Cotonou. Elle doit et devra rehausser l’image des jeunes filles de Cotonou à côté de ses propres avantages dont elle va jouir pendant son mandat. C’est maintenant le Bénin Révélé dans les concours de Miss en réalité. » annonce Cédrick Lakoussan, promoteur de Miss Cotonou 2.0.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here