Home Syndicats Congrès constitutif du Synavepa-Bénin: Les vendeurs de pain se constituent en syndicat...

Congrès constitutif du Synavepa-Bénin: Les vendeurs de pain se constituent en syndicat pour se faire entendre

188
0

Les vendeurs de pain au Bénin veulent désormais faire valoir aussi leurs voix dans les décisions concernant leur secteur. Ils sont désormais réunis au sein du Syndicat national des vendeurs du pain du Bénin (Synavepa-Bénin). Le congrès constitutif de leur organisation a eu lieu dans l’après-midi du mercredi 16 mars 2022 à la Bourse du travail à Cotonou. C’est avec le soutien de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin). 

« Il y a longtemps que la boulangerie existe au Bénin mais jamais personne n’a eu l’idée de former le syndicat des vendeurs. Nous faisons un grand nombre dans le pays, nous voulons procéder par ce syndicat pour qu’aux séances des décisions, si on veut par exemple changer le prix du pain, le poids du pain, nous allons participer à ces genres de rencontres », a confié Josué Komlantse LANGNEBLE, élu secrétaire général du Synavepa-Bénin au terme du congrès. Dans l’immédiat, il compte aller déjà en négociation avec les responsables de boulangerie au sujet de l’actualité dans leur secteur notamment l’augmentation du prix du pain depuis quelques jours. « On va s’asseoir pour négocier le prix du vendeur et des bonnes-dames », a-t-il annoncé. Il lance un appel au ministre du commence et de l’industrie pour sa réaction dans ce dossier. 

Le Synavepa-Bénin est bienvenu selon la représentante de la mairie de Cotonou Léonie Wotto Soglo et le secrétaire général du syndicat national des travailleurs de boulangerie et de pâtisserie du Bénin, Epiphane Houessou. « Dans le secteur de la boulangerie, il faut organiser tous ceux qui sont membres. On ne peut pas parler de boulangerie et oublier le vendeur. Nous sommes là pour les identifier, les former et les mettre en syndicat », a martelé Epiphane Houessou.

Leur réaffirmant aussi le soutien de la Csa-Bénin, le Secrétaire général adjoint, Richard d’Almeida, a souhaité que la naissance de ce syndicat des vendeurs du pain « soit un détonateur » pour une amélioration dans le secteur. « Quand on crée un syndicat, on améliore les choses », a-t-il soutenu. Il a entretenu les membres du Synavepa-Bénin sur certains principes au cœur de la vision de la Csa-Bénin qui sont entre autres, le respect des textes, la démocratie, la promotion du dialogue, la promotion du genre, la négociation et la formation continue des membres. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here