Home Environnement/Santé Equité dans la transaction commerciale: L’ANM sensibilise à l’usage des instruments de...

Equité dans la transaction commerciale: L’ANM sensibilise à l’usage des instruments de mesure adéquats

97
0

En prélude à la Journée mondiale de la métrologie, célébrée chaque 20 mai, l’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle qualité (ANM) du Bénin a organisé en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin), un café numérique autour du thème « Les mesures et la transaction commerciale ». C’était le vendredi 19 mai 2023 dans la salle de conférence de la CCI Bénin à Cotonou.

L’Agence nationale de normalisation, de métrologie et du contrôle qualité (ANM) du Bénin multiplie ses initiatives pour arriver à assurer davantage l’équité dans les transactions commerciales. L’organisation d’un café numérique autour du thème « Les mesures et la transaction commerciale » dans la matinée du vendredi 19 mai 2023 à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin) à Cotonou participe de cela, à en croire le directeur de la métrologie à l’ANM, Gabriel AHISSOU. La séance a été suivie aussi en ligne grâce au dispositif de communication digital de la CCI Bénin.

C’était un rendez-vous spécial de sensibilisation pour « permettre aux opérateurs économiques et à l’ensemble de la population de se faire une idée sur l’importance du système de mesure dans leur vie quotidienne soit en tant que chef d’entreprise pour unité de production, soit en tant que consommateur », a indiqué le directeur de la métrologie à l’ouverture de la séance. « Ce café numérique a été organisé pour sensibiliser les consommateurs, les opérateurs économiques, et nous tous sur l’importance des mesures dans la transaction commerciale. Lorsque je veux acheter un bien, il faudrait utiliser un instrument de mesure conforme aux normes pour que la quantité attendue me soit effectivement délivrée », a-t-il renchéri. 

Dans sa communication sur ce thème, il a rappelé que le rôle de l’ANM consiste, entre autres, à garantir la qualité et l’exactitude des instruments de mesure. Il a informé le public des équipements de mesure qu’il convient d’utiliser dans le commerce selon chaque type de transaction. « Dans le commerce, on ne se lève pas pour utiliser n’importe quel instrument de mesure ; il y a des instruments de mesure dédiés pour chaque type de transaction commerciale », a-t-il sensibilisé. Le communicateur a aussi exposé le point des instruments de mesure étalonnés par l’ANM en 2022. 

Mais en dépit de tout ceci, force est de constater l’utilisation d’instruments de mesure locaux non reliés à aucun système de mesure international, a rapporté le directeur de la métrologie à l’ANM. Il a cité en exemple, les bols, les paniers et bassines utilisés dans des transactions commerciales. Avec une telle pratique, il ne serait y avoir d’équité dans la transaction, a-t-il souligné. 

Pour l’appuyer, l’expert en métrologie et qualité Alain BOHOUN indique que les producteurs par exemple sont lésés et ne peuvent pas jouir à juste valeur du fruit de leurs productions. Il se réjouit de cette initiative de l’ANM pour faire comprendre tant bien aux consommateurs qu’aux opérateurs économiques la nécessité de l’usage d’instruments de mesure adéquats dans les échanges commerciaux. Heureux tout comme lui, le président de l’Association des réparateurs et installateurs d’instruments de mesure (ARIM), Calixte LIBLA, a félicité l’ANM pour cette démarche éducative de la population. C’est aussi une réponse, à l’en croire, aux actions de ceux qu’il appelle « des vendeurs et prestataires pirates » qui viennent vendre au Bénin sans autorisation. Il a souhaité que ce type de rendez-vous soit régulier. « C’est la population qui gagne. Un pays où le système de la métrologie n’est pas au point est un pays ouvert à tout : explosion, vol et tout », a-t-il justifié. 

Dans les échanges, les participants ont été surtout préoccupés par le processus en matière de certification des instruments de mesure, l’accès aux réparateurs et installateurs d’instrument de mesure, la politique ou les stratégies de l’ANM pour qu’effectivement les échanges commerciaux soient cadrés sur des instruments reliés à un système international de mesure, etc. 

L’ANM, pour sa part, a réaffirmé son engagement à assurer la conformité de tous les instruments de mesure au système international et continuer à sensibiliser les acteurs à l’abandon des instruments non conformes. La compétitivité des produits du Bénin sur le marché international en dépend aussi, selon le directeur de la métrologie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here