Home Environnement/Santé Portes ouvertes d’atelier d’arts plastiques: Sika Da Silveira ouvre son univers au...

Portes ouvertes d’atelier d’arts plastiques: Sika Da Silveira ouvre son univers au public jusqu’au 9 juin

197
0

A Akogbato dans le 12ème arrondissement de Cotonou, non loin du carrefour, et juste après l’Eglise catholique du quartier et la CLCAM sises au bord de la voie non-bitumée, travaille la plasticienne béninoise Sika Da Silveira. Depuis le soir du vendredi 19 mai 2023, elle laisse ouvertes les portes de son atelier au grand public pour découvrir son ‘’sanctuaire’’ artistique. « C’est les journées portes ouvertes de mon atelier pour partager avec vous mon univers, mon parcours », a-t-elle indiqué à l’ouverture. Le public y a droit jusqu’au 9 juin prochain. 

Sika da Silveira,

Sika Da Silveira laisse apprécier l’évolution de son parcours artistique depuis ses premières expositions en 2014. Elle soumet au public ce qu’est devenue sa signature qui s’exprime dans plusieurs médiums dont peinture, installation, performance et photographie.

Dans cet univers, la plasticienne donne écho surtout aux liens entre l’être humain et le cosmos. C’est le noyau de ses créations que ce soit les peintures, les photographies ou l’installation qu’on y découvre lors des présentes journées portes ouvertes. L’artiste y prend source pour capter et transcrit dans une écriture intuitive les mouvements et les vibrations d’énergie des connexions entre l’être humain et le cosmos. Ce sont des connexions inévitables et indissociables, à en croire celle-là qui s’affirme spécialiste de ce langage. « Je ne me considère pas seule comme un être physique. Il faut prendre conscience de ce qui vibre en nous », défend Sika Da Silveira.

Plus loin, dans chaque médium, elle spécifie encore son champ d’exploration de ce lien. C’est ainsi que dans la photographie par exemple, elle promène son objectif dans les secrets des arbres et leur mariage éternel avec l’être humain. Réussissant visiblement à intégrer, par le biais de la muse, le discours du végétal vivant, l’artiste en rapporte les spécificités dans ses photographies avec une présence constante du visage humain qui transparait au fond de l’arbre. L’arbre, pour Sika Da Silveira, c’est la vie, l’humanité, l’équilibre, l’histoire de l’univers, la mémoire qu’on ne saurait effacer. Elle devient une défenseure ardente de l’environnement contre la destruction des arbres. 

Dans l’univers « Sika Da Silveira », il y a à découvrir une démarche artistique osée forgée au bout d’une force de dépassement de soi. « Je ne me limite pas », confie l’artiste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here