Home Environnement/Santé Observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant: L’OFFE vulgarise...

Observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant: L’OFFE vulgarise 17 années de réalisations

318
0

L’Observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant (OFFE), office à caractère social et scientifique placé sous la tutelle du ministère des Affaires sociales et de la microfinance (MASM) a organisé le 23 décembre 2020 dans la salle de conférence du ministère à Cotonou, une séance de vulgarisation de ses activités. Celle-ci a réuni cadres du ministère et de l’OFFE, femmes et hommes des médias.

Porter à la connaissance des médias et du grand public les réalisations à l’actif de l’OFFE depuis sa création. C’est l’objectif de cette séance au cours de laquelle Nassirou Kassoumou Hararou, le directeur général de l’OFFE est amplement revenu sur la mission et les attributions de l’office. De sa présentation, on peut retenir que la création de l’OFFE, en 2006, a été une réponse de l’Etat béninois face au constat fait du « manque criard » de données statistiques désagrégées par sexe et par âge sur les cibles du ministère, ainsi que l’absence d’informations fiables sur les interventions de l’Etat et de ses partenaires stratégiques dans le secteur des affaires sociales.

Erigé depuis 2013 au rang d’établissement public à caractère scientifique, l’OFFE a plusieurs  missions dont celle de développer, produire, analyser et diffuser des informations et des statistiques relatives aux interventions du MASM et de ses partenaires sur ses cibles, afin d’aider à une meilleure prise de décision.

Moins de deux décennies après sa création, l’OFFE peut se targuer d’un bilan éloquent. Au cours de la séance de vulgarisation, Raouf Mama Sanni, directeur des Etudes, de la recherche et des statistiques en a présenté un pan. De 2016 à ce jour, l’OFFE a conduit 19 études et recherches qui ont porté sur diverses thématiques allant des violences basées sur le genre (VBG) aux enfants accusés de sorcellerie en passant par la situation des enfants en milieu carcéral au Bénin, l’alcoolisme et l’éthylisme en milieu scolaire dans les départements de l’Atacora et du Couffo, ou encore la situation des enfants impliqués dans la mendicité. Depuis 2016, l’OFFE a aussi produit 6 bulletins d’informations sur les VBG; 2 rapports analytiques sur les VBG dont celui de 2022 en cours de finalisation; 1 tableau de bord social sur la protection de l’enfant au titre de 2021.

Des données statistiques fiables et actualisées en un clic

Une autre mission de l’OFFE est de mettre en place et animer un système d’information alimentant une base de données désagrégée par sexe et par âge sur les interventions du ministère et ses partenaires concernant les couches vulnérables. A cet effet, il a été développé le Système intégré des données relatives à la famille, la femme et l’enfant de nouvelle génération (SIDoFFE-NG).  « Réalisation-phare » de l’OFFE, le SIDoFFE – NG  « alimente une base de données qui est renseignée mensuellement au niveau des 77 communes du Bénin et qui adresse beaucoup d’indicateurs relatifs aux différentes interventions », a expliqué Nassirou Kassoumou Hararou.

Marie-Pascal Cakpo Ogoussan, la directrice de l’information et des publications a expliqué que le SIDoFFE NG présente des données statistiques désagrégées par sexe et par âge, à travers les trois grands domaines que sont la promotion de la famille, de la femme et du genre; la protection de l’enfant, et la protection sociale et la solidarité nationale.

Désormais, grâce à l’application accessible sur ordinateur et sur les smartphones  à travers le lien www.sidoffe-ng.social.gouv.bj, de n’importe quel lieu du monde, il est possible, à partir d’un simple clic, de disposer de statistiques sur les affaires sociales au Bénin, s’est félicité Nassirou Kassoumou Hararou.

Pour sa part, Okry Blandine Rita, la directrice de la Cellule de mobilisation des ressources, de la coopération  et de la maîtrise des risques a présenté une communication sur les outils de développement stratégiques et les perspectives de l’OFFE.

Les réalisations de l’OFFE restent inconnues du grand public mais les choses sont appelées à changer rapidement, a assuré Nassirou Kassoumou Hararou. Après avoir, « par choix », évolué dans l’ombre jusque-là,  l’office compte désormais communiquer autour de son travail. « C’est notre perspective N°1 pour l’année 2023 », a déclaré le directeur général.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here