Home Afrique-Inter Bénin : Voici les 11 nouveaux architectes accueillis à l’Ordre national des architectes...

Bénin : Voici les 11 nouveaux architectes accueillis à l’Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin

1006
0

Onze (11) nouveaux professionnels béninois de l’architecture et de l’urbanisme ont effectué leur entrée dans l’Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin (ONAUB), vendredi 02 Décembre 2022. C’est à travers leur prestation de serment qui s’est déroulée devant d’anciens présidents de l’ordre, Joseph VINOU (1994-1997), Jules ASSOGBA (1997-1999), Gilbert AHODI (1999-2001),et d’anciens membres au siège du Conseil national de l’Ordre à Sèmè-Kpodji.

Le cercle de l’Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin (ONAUB) s’agrandit. Devant le Conseil national de l’Ordre (CNO) en présence des représentants du ministère de l’enseignement supérieur, du cadre de vie et du développement durable, de celui de la justice et du Commissaire du gouvernement près de l’Ordre, onze (11) nouveaux architectes ont prêté serment et juré d’exercer la profession avec conscience et probité, et d’observer les règles et règlements qui la régissent en République du Bénin. Il s’agit de : KPADONOU Socrate,  TODOZAN Franck , CODJIA  Médard B. Sénakpon, NOUDJENOUME Horace Lionel, AGUESSY Ghyslain Fabrice, TOKPE Esméraldo Esdras, AKOUETE Cocovi Léontine Vida,  AHOUANGANVO Serpos,  KISSO DUMAS Arthur,  AMEDE Kemi Marlène et GOUNON Oswald

Les 11 récipiendaires en photo de famille avec les autorités et l’ordre

La cérémonie officielle qui s’est déroulée dans l’après-midi du vendredi 02 Décembre 2022 au siège de l’institution, a été l’occasion pour le Président de l’ordre, Aimé Paul GONÇALVES,  de partager les avancés enregistrés au sein de l’ordre ces dernières années en terme de chiffres. «  A partir de ce jour, le nombre des membres de l’ordre passera de 215 à 226 ». Un nombre insuffisant selon le Président au regard des nombreux chantiers qu’embrasse le gouvernement et des défis à relever en urbanisme et en architecture au Bénin et en Afrique.

A l’en croire, cette prestation de serment s’inscrit comme un contrat social dont l’exécution nécessite un maximum de conscience et de probité afin de ne pas trahir la confiance que l’Etat, les collectivités locales et les personnes privées pourront placer en eux. « Par votre serment solennelle, vous vous engagez donc  définitivement à être des modèles pour la société » informe Aimé Paul GONÇALVES.

D’anciens étudiants de l’EAMAU aujourd’hui membres de l’ordre, recevant leur diplôme

« Les populations ont besoin des architectes pour répondre aux enjeux de notre temps. Ils ont besoin de vous dans la protection de notre environnement, pour rénover, pour adapter le bâti aux nouveaux usages des habitants. », indique le président aux nouveaux membres.

Au nom de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ansèque Coami GOMEZ a exhorté  les nouveaux membres au professionnalisme et à la prise en compte des cultures locales.   L’accompagnement des architectes et des urbanistes au gouvernement doit également s’appuyer sur les actions de protection de l’environnement. A ce titre, il confie :  « vos métiers sont à la pointe de l’adaptation aux conséquences  du dérèglement du climat, et votre contribution  passera par des  innovations  dans les modes  d’occupation du sol, par les  modalités écologiques  de construction, par les cycles de fabrication  moins  polluant dans la fabrication  des villes durables ».

Le commissaire du gouvernement près de l’ordre, Victor ANANOU remettant les textes la profession à une récipiendaire

A l’endroit des récipiendaires, Ansèque Coami GOMEZ conseille l’exercice en tout professionnalisme du métier.   Il a pour finir, félicité les récipiendaires  pour le parcours. Il leur a surtout rappelé la nécessité de se conformer aux obligations que leur impose la profession au regard de la loi.

Le représentant du ministère du cadre de vie, Victor ANANOU va lui aussi s’inscrire dans cette logique pour appeler les 11 nouveaux membres à rester disponibles face aux grands défis et travaux lancés sur toute l’étendue du territoire national. «  Vous devez plus que jamais être capable de répondre valablement aux sollicitations…Vous avez donc besoin d’inculquer en vous des principes  essentiels qui régissent la profession  que sont ; l’indépendance dans le jugement, la moralité et la compétence »  a  conseillé le  Commissaire du Gouvernement auprès de l’Ordre.

L’ancien Président Narcisse Justin SOGLO était à la cérémonie

En réponse à ses conseils et après le serment, les récipiendaires, par la voix de leur porte-parole, Kemi Marlene AMEDE  se sont engagés à « ne pas altérer cette confiance » que l’Ordre leur a fait en les intégrant dans la grande famille. Ils ont promis faire « honneur à la profession » et réaffirmé leur « entière disponibilité pour être cités dans un avenir proche parmi les acteurs réalisateurs de leur Nation ».

« Au nom du Conseil National de l’Ordre, j’affirme que c’est avec une grande joie et à bras ouverts que la corporation toute entière a l’immense plaisir de vous accueillir. Soyez donc assurés qu’à tout instant, vous bénéficierez de la sollicitude de tous vos aînés » répond le Président de l’ordre, Aimé Paul GONÇALVES.

Les cadres du ministère de l’enseignement supérieur et les parents des récipiendaires

En  faisant leur pas dans l’Ordre, les onze (11) récipiendaires,  intègrent du même coup l’Union Internationale des Architectes (UIA), l’Union des Architectes d’Afrique (AUA), la Fédération des Architectes Francophones d’Afrique (FAFA) et la Conférence des Ordres des Architectes de l’UEMOA.

Précisons que les architectes ont saisi l’occasion pour rendre un hommage à leur confrère Wilfried SANTOS, inhumé la veille de la cérémonie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here