Home Enquêtes/Entretiens Protection sociale: L’OFFE rend compte des données statistiques produites à travers le...

Protection sociale: L’OFFE rend compte des données statistiques produites à travers le SIDoFFE-NG en 2023

39
0

L’Observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant (OFFE) au Bénin n’a pas manqué en cette fin d’année 2023, à son rendez-vous annuel d’échanges et de présentation des données statistiques qu’elle a produites au cours de l’année à travers le Système intégré des données relatives à la famille, la femme et l’enfant nouvelle génération (SIDoFFE-NG). La séance s’est déroulée le vendredi 29 décembre 2023 dans la salle de conférence du Ministère des affaires sociales et de la microfinance à Cotonou. Au-delà du partage des statistiques, ce fut une rencontre rétrospective sur les quatre années d’implémentation du SIDoFFE-NG.

« L’année 2023 a été une année d’intenses activités des services sociaux et des services de protection sociale, et surtout a été une année d’augmentation de l’offre de protection sociale à l’endroit des couches vulnérables. » Le Directeur général de l’Observatoire de la famille, de la femme et de l’enfant (OFFE) du Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm), Nassirou H. Kassoumou, résume ainsi l’analyse de l’ensemble des données statistiques produites au cours de l’année 2023 par la structure qu’il dirige. L’Observatoire a procédé à la dissémination vendredi dernier au Masm. 

A l’occasion, le directeur général de l’OFFE a rappelé que c’est depuis 2019 que le Masm a mis en place un système de collecte et production de données statistiques appelé « Système intégré des données relatives à la famille, la femme et l’enfant nouvelle génération » (SIDoFFE-NG) qui permet de produire des données fiables sur les 77 communes du pays. Leur analyse permet de produire un certain nombre d’outils dont, le tableau de bord social sur la protection de l’enfant, les bulletins statistiques et les notes d’analyse. Ce sont des outils d’aide à la prise de décision pour l’action sociale en générale. 2023 a été marquée par un processus d’actualisation et de relecture des indicateurs, assuré de main de maître par la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, témoigne le directeur général de l’OFFE. 

La séance de dissémination, vendredi dernier, a permis de partager avec les ong, les structures partenaires et les médias, les statistiques phares qui ont été générées au cours de l’années 2023. Elles sont accessibles via le www.sidoffe-ng.social.gouv.bj. Dans l’ensemble, elles témoignent de cette augmentation d’offre de service de protection sociale affirmée par le directeur de l’OFFE. « Sur tous les indicateurs des domaines du SIDoFFE-NG, cet accroissement est noté », affirme-t-il. Il en veut pour preuve !  S’agissant de la protection de l’enfant, 4796 enfants en situation d’urgence ont été pris en charge en 2023 contre 1225 en 2022 ; le nombre d’enfants malnutris pris en charge est passé à 15856 contre 11405 en 2022. Sur le volet de la promotion de la famille, de la femme et du genre, le nombre de femme formées et encadrées au leadership féminin et au poste de prise de décision s’élève à 31861 contre 6847 en 2022 ; le nombre de participantes touchées par des sensibilisations sur les valeurs familiales est passé de 128300 à 249537 puis 11050 ménages ont été touchés dans le cadre des dialogues parent-enfant pour une parenté responsable contre 2131 en 2022. Egalement, l’effectif des personnes touchées par les services d’assistance sociale est passé de 125145 à 257543. En termes de consultation sociale, il y a eu 54881 en 2023 contre 49900 en 2022.

SIDoFFE-NG : des merveilles en quatre ans

La séance a permis aussi de voir, au regard des réformes, les progrès réalisés au niveau de ce système de production de données sociales. Ici, les participants à la séance ont relevé au terme des différentes communications que le SIDoFFE-NG a connu un merveilleux parcours sur ses années. « En quatre ans, SIDoFFE nous présente des résultats concrets qui montrent qu’il y a un bon travail sur le terrain. », s’est réjouie Rolande Degboe, la responsable de l’orphelinat de l’Ong La bergerie de Dieu. « Les résultats que j’ai constatés dépassent mes attentes et montrent que le Bénin fait de grands bons en matière de gouvernance sociale », renchérit Blanche Sonon, la présidente de Social watch Bénin. Pour elle, c’est un grand défi que le Bénin relève ainsi car l’inexistence de données fiables et complètes sur la protection sociale a été longtemps un handicape pour l’efficacité de l’action sociale. Le nouveau défi, selon elle, est de renforcer la synergie d’action autour du SIDoFFE.

Aux dires du directeur général de l’OFFE, les performances s’annoncent plus belles pour 2024. « Nous promettons que 2024 sera une année de forte prodution de données stattitqiuqes encore plus fiables, plus  complètes et beaucoup plus utiles à la prise de décision », a déclaré Nassirou Kassoumou. « La ministre a insisté qu’à partir de 2024, on aille plus loin dans la production de données statistiques sur la protection sociale et que dans le mécanisme, on veille non seulement à la qualité, mais aussi à la complétude », informe-t-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here