Home Enseignements Rançonnement des frais de dossiers de candidature à l’examen du CEP: des...

Rançonnement des frais de dossiers de candidature à l’examen du CEP: des Directeurs et Directrices d’écoles épinglés et plus de 33 millions restitués dans le département de l’Atlantique

152
0
Salimane Karimou, ministre des enseignements maternel et primaire

Dans un communiqué récent, daté du 24 novembre 2021, le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane KARIMOU, après plusieurs plaintes des parents d’élèves en ce qui concerne les frais de constitution de dossier de candidature du CEP, a invité les Directeurs des écoles publiques et privées à mettre fin au rançonnement.
Selon la note de service N°2667/MEMP/DC/SGM/SP du 06 novembre 2017, les frais réglementaires fixés s’élèvent à 1500FCFA.

Cette pratique étant combattu par le Gouvernement du Président Patrice TALON, le Ministre Salimane KARIMOU a ordonné les écoles concernées à rembourser aux parents d’élèves victimes de cette pratique, le trop perçu. Une mission s’est déployée dans tous les départements du Bénin pour faire un point sur ce dossier. Le 1er bilan parvenu au Ministre Salimane KARIMOU vient du département de l’Atlantique.

Le montant total perçu dans ce département qui compte 09 Circonscriptions Scolaires est de 39.605.500 FCFA. A ce jour, il a été restitué aux parents d’élèves la somme de 33.836.500 FCFA, soit un taux de 85,44%. L’État veille à la restitution des sous restants, c’est-à-dire, la somme de 5.769.000 FCFA.

Notons qu’ils sont au total, 16 Directeurs et Directrices épinglés dans cette affaire, dont:

  • 03 à Calavi 1
  • 04 à calavi 2
  • 06 à Allada
  • 01 à Ouidah
  • 02 à Zê.

Déjà, 04 parmi ces Directeurs ont été traduits devant le Conseil de Discipline avec pour sanction, un avertissement écrit. Le Conseil de Discipline des 12 autres Directeurs est en instance. Nous attendons le point des autres départements du Bénin pour vous tenir informés de la situation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here