Home Afrique-Inter Semaine africaine des sciences au Bénin: Deux meilleures femmes scientifiques béninoises distinguées

Semaine africaine des sciences au Bénin: Deux meilleures femmes scientifiques béninoises distinguées

299
0

L’édition 2023 de la Semaine africaine des sciences tenue du 20 au 23 juin 2023 à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) au Bénin a connu son épilogue à travers une cérémonie de distinction des meilleures femmes scientifiques. C’est une initiative de Next Einstein Forum en collaboration avec d’autres structures partenaires.

La clôture de la Semaine africaine des sciences au Bénin le vendredi 23 juin dans les locaux de l’Unité de recherche en microbiologie appliquée et pharmacologie des substances naturelles (URMAPha) a été un moment de reconnaissance et de célébration des femmes qui s’illustrent de par leurs compétences dans le secteur des sciences. C’était la distinction des meilleures femmes scientifiques. Leurs mérites ont été reconnus dans deux catégories à savoir « Femme scientifique de l’année, catégorie junior » et « Femme innovatrice dans les Stem ».

Le prix de la « Femme scientifique de l’année » est revenu à Dr Laurence Carine YEHOUENOU. Elle est médecin biologiste et s’intéresse beaucoup plus  dans ses recherches à la résistance des antibiotiques. Pour le prix de la « Femme innovatrice », c’est Edma HOUNSA qui l’a emporté pour ses innovations notamment en matière de réponses à des problèmes de santé des populations à partir des plantes médicinales. Elle est auteure d’un traitement approuvé pour la prise en charge des maladies diarrhéiques. Chercheure associée à l’URMAPha, elle est en troisième année de PhD.  

La Semaine africaine des sciences s’inscrit dans une dynamique de révéler le potentiel scientifique de l’Afrique à travers la promotion de l’innovation et le renforcement de capacités de la jeunesse scientifique, à en croire Dr Brice LEGLA, Ambassadeur de Next Einstein Forum au Bénin. Il parle d’un engagement pour une jeunesse scientifique outillée qui rêve, prend des initiatives, croit en ses potentialités et innove. La semaine a permis de donner de la visibilité notamment à de talentueuses femmes scientifiques qui sont venues aussi partager leurs expériences pour inspirer d’autres. Il y a eu des ateliers de renforcement de capacités, la distinction, etc. C’était l’opportunité de rendre hommage à des femmes qui ont poussé les barrières et continuent d’inspirer l’excellence scientifique, s’est réjouie Daniella KAYIGAMBA, la chargée de communication de Next Einstein Forum. 

Selon l’Ambassadeur de Next Einstein Forum au Bénin, la distinction est un message pour inviter les lauréats et l’ensemble des femmes scientifiques à faire davantage et continuer d’être des sources d’inspiration des jeunes pour l’excellence. C’est une marche de construction d’un cadre où chaque femme peut exprimer pleinement ses potentialités, à en croire la chargée de communication. La lauréate du prix de la « Femme scientifique de l’année » y croit. « Les femmes sont capables de beaucoup de choses.  Nous sommes les plus fortes », a martelé Dr Laurence Carine YEHOUENOU. Elle relève que les femmes sont en train de s’éclore. Elle a aussi espoir que les jeunes leurs emboiteront les pas. 

Dr Carine Yehouenou (à gauche) reçoit son prix de Daniella KAYIGAMBA,

Pour consolider les acquis de la Semaine africaine des sciences et maintenir le cap, l’Ambassadeur de Next Einstein Forum au Bénin annonce qu’il y aura de façon continue de petites activités dont des renforcements de capacités des jeunes chercheurs et lycéens, déjà à partir du mois prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here