Home Société La vie chère au Bénin: le gouvernement réagit enfin aux interpellations répétées...

La vie chère au Bénin: le gouvernement réagit enfin aux interpellations répétées de la CSA-Bénin

183
0

???? Le lundi dernier, la CSA-Bénin publiait une énième tribune pour déplorer le manque de réaction du gouvernement face aux difficultés économiques et sociales des populations confrontées à une inflation en perpétuelle croissance depuis plusieurs mois. Elle s’interrogeait sur ce qu’elle a appelé la culture du silence adoptée par le gouvernement qui, non seulement, se refuse à tout dialogue véritable avec les partenaires sociaux, mais surtout ne semblait pas pressé de répondre aux cris de détresse des populations à travers tout le pays.

✍???? Le conseil des ministres de ce mercredi 23 mars 2022 a finalement rendu publiques un certain nombre de mesures dénommées mesures de soutien aux populations face à la flambée des prix de certains produits de grande consommation.

???? La CSA-Bénin fait l’heureux constat que dans ce paquet de mesures annoncées, il y a des mesures fiscales significatives notamment sur les frets maritimes et aériens qui connaissent un abattement de façon à réduire les frais de douanes, les allègements ou exonérations de TVA qui devraient contribuer à réduire le prix du riz ou à maintenir celui du pain , etc

La CSA-Bénin apprécie cet effort fait par le gouvernement et l’en félicite.

???????? Tout en prenant acte de cette réaction positive du gouvernement, la CSA-Bénin tient toutefois à exprimer quelques inquiétudes sous forme de questionnement:

  1. ???????? Pourquoi nombre de mesures annoncées par le gouvernement ne concernent-elles que la ville de Cotonou alors même que l’inflation est d’effet national et que les populations se plaignent dans toutes les localités ?
  2. ???????? Pourquoi les mesures relatives au prix du gas-oil, du ciment ont-elles une portée de trois mois et avec l’échéance du mois de juin 2022 ?
  3. ???????? Pourquoi ces mesures ne prennent-elles pas en compte l’essence et le pétrole qui sont pourtant des produits de très grande consommation pour les citoyens moyens?
  4. ???????? Pourquoi la constitution d’un stock de stabilisation des prix des produits vivriers n’est-elle pas envisagée?
  5. ???????? Pourquoi le gouvernement continue-t-il de garder le silence sur son engagement à revaloriser les salaires des travailleurs du privé, du public et des retraités en cette année 2022 ?

La CSA-Bénin réitère son attente de dialogue sincère et responsable avec le gouvernement pour que les échanges aboutissent :

· ✅ À la mise en application effective des mesures annoncées par le Conseil des Ministres

· ✅ À l’extension des mesures d’allègement et de subvention à une liste plus significative de produits de grande consommation et à l’échelle de toute l’étendue du territoire national.

· ✅ À la revalorisation effective des salaires et des pensions des travailleurs et retraités du privé et du public.

✅ À la hiérarchisation des salaires et à l’augmentation du SMIG.

Anselme Coovi AMOUSSOU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here