Home Afrique-Inter Anniversaire: Le PAM célèbre 60 ans d’action humanitaire et de développement

Anniversaire: Le PAM célèbre 60 ans d’action humanitaire et de développement

111
0

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a 60 ans de vie. Au Bénin, l’anniversaire a été célébré à la faveur d’un petit déjeuner offert par le Bureau pays de l’institution à l’hôtel Azalaï de Cotonou le jeudi 12 octobre 2023.

La célébration des 60 ans du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le monde n’est pas passée sous silence au Bénin. Le Bureau pays conduit par le Représentant résident Ali Ouattara a convié les partenaires du PAM dont le gouvernement, les institutions de la République du Bénin, les autres agences du Systèmes des Nations-Unies (SNU), les Ong et la presse à un petit déjeuner le jeudi 12 octobre 2023 à l’hôtel Azalaï de Cotonou.

Ce fut un moment d’histoire, de témoignages et de communications sur les actions du PAM dans le monde durant ces six décennies en général et au Bénin en particulier depuis 1964. Moment aussi de renouvellement d’’engagement pour la faim zéro dans le monde. Pour le Coordonnateur du SNU au Bénin, c’est un anniversaire particulier qui incarne l’espoir, l’humanité et la persévérance. Salvator Niyonzima souligne qu’il s’agit de l’anniversaire d’un lauréat du Prix Nobel de la paix, 2020, reconnu pour ses inlassables efforts contre la faim dans le monde ; sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones de conflit ; etc. 

C’est l’anniversaire du partenaire clé au sein du SNU dans la quête pour l’atteinte de l’objectif qu’est la lutte contre la faim et celui de sauver des vies et changer des vies. « Nous célébrons 60 ans d’engagement constant du PAM envers le monde entier. Nous célébrons 60 ans d’acquis en matière de lutte contre la faim dans le monde et au Bénin », a souligné le Coordonnateur du SNU. « Depuis sa création au Système des Nations-Unies, le PAM est devenu le leader mondial dans la gestion des crises et catastrophes. Il joue encore un rôle plus large dans le renforcement de la capacité de la résistance aux chocs des personnes et des communautés les plus vulnérables. Au long de ses 60 ans, le PAM a travaillé sans relâche. Il a apporté un appui aux Etats membres pour renforcer le niveau de sécurité alimentaire dans le monde entier. », a-t-il témoigné.

Germain Zinsou, le représentant du Ministre béninois de l’économie et des finances à la célébration ne dira pas le contraire. « Le PAM est aux côtés des populations en détresse afin de préserver les vies et restaurer la dignité humaine », a-t-il affirmé. Il a souligné qu’au Bénin, le gouvernement béninois, pour venir à bout de la faim en milieu scolaire et par extension dans les ménages, a établi un partenariat avec le PAM pour la mise en œuvre du Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI). C’est un vaste programme de protection sociale qui allie alimentation scolaire, nutrition, hygiène, agriculture, économie, etc. Germain Zinsou s’est réjoui de la manière dont il est mis en œuvre par le PAM et du processus de transfert de compétences qui, à l’en croire, suit bien son court.

Le PAM dans les prochaines décennies

Le Représentant résident du PAM au Bénin, dans sa communication sur les activités de l’organisme, a exposé surtout les perspectives après ces 60 ans de belles performances. Pour Ali Ouattara, il est important de s’assurer de la continuité des efforts. « Nous sommes appelés à joindre nos forces pour pouvoir assurer un meilleur développement, un meilleur soutien aux populations vulnérables qui sont constamment à la quête d’un meilleur être et d’un mieux-être. Les collaborations qui ont eu lieu permettront sans doute d’atteindre l’objectif de développement durable 2 qui est de lutter contre la faim dans le monde afin que nous ayons zéro faim », a-t-il lancé. C’est un devoir collectif et une urgence selon le Coordonnateur du SNU au Bénin. « Nous devons poursuivre nos efforts collectifs pour atteindre cet objectif […] Il est de notre responsabilité collective que personne ne souffre de la faim et de la malnutrition et que personne ne soit laissée de côté dans la marche vers les ODD en 2030 », dira le Coordonnateur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here