Home Environnement/Santé Bénin : Architectes et Urbanistes  contribuent  à la mise en valeur du cadre...

Bénin : Architectes et Urbanistes  contribuent  à la mise en valeur du cadre de vie avec de nouveaux plants mis en terres

571
0

L’Ordre National des Architectes et des Urbanistes du Bénin (ONAUB) a marqué la journée nationale de l’arbre ce 1er juin 2022. Dans la matinée, les membres ont accompli le geste traditionnel de plantation de plante. C’est sur des espaces du siège de l’Ordre à Agblangandan. Pour eux, il s’agit d’un devoir plein de sens.

Après l’expérience des près de 300 arbres plantés il y a un an, l’Ordre National des Architectes et des Urbanistes du Bénin (ONAUB) a renouvelé l’initiative hier, Ce mercredi1er juin 2022, le Bénin célébrait la 38ème édition de la journée nationale de l’arbre autour du thème « valorisation des espèces autochtones pour une économie verte et durable ». C’est un devoir pour les membres de cette institution, à en croire leur président, Aimé Paul GONÇALVES. « Les architectes et les urbanistes doivent veiller à l’entretien et à la mise en place des arbres pour contribuer à l’aménagement de l’espace urbain », a rappelé le N°1 des architectes du Bénin, après le geste renouvelé dans la matinée d’hier dans les environnements du siège de l’ordre  à Agblangandan.

« Nous venons de planter des arbres comme pour signaler notre devoir de citoyen. Il est tout à faire normal que chaque béninois, chaque béninoise, contribue au confort de l’environnement ou contribue vraiment à la mise en valeur de notre cadre de vie par la mise en terre d’un arbre. Ce devoir que j’appelle devoir de citoyen est très important pour chaque architecte ou urbaniste. C’est un devoir sacré pour nous », a insisté le président de l’ONAUB, Aimé Paul GONÇALVES. Il a surtout insisté sur le devoir de protéger et de multiplier les espèces en voie de disparition.

En cette journée, les membres de l’Ordre ont mis des plantes en terre parce que convaincus de ce devoir et de l’importante de son accomplissement. « Etant spécialistes architectes et urbanistes, nous avons l’obligation de tenir compte de notre environnement en essayant d’éviter que notre environnement soit menacé », a confirmé Narcisse Justin SOGLO, ex-président de l’Ordre. Pour lui, c’est un geste plus que jamais utile face à la menace qui pèse sur l’environnement surtout dans les villes. « L’environnement aujourd’hui repousse face à la ville », a-t-il indiqué.

Pour Narcisse Justin SOGLO, il est urgent d’agir pour réparer les dégradations que l’homme cause à l’environnement en voulant satisfaire des besoins. « Nous avons des espèces que nous devons obligatoirement protéger. Nous devons nous mettre ardemment au travail de manière à planter beaucoup plus d’arbre pour remplacer tout ce que nous sommes en train de détruire. Nous devons protéger l’environnement de manière à ce qu’on n’ait pas à régler un problème pour en créer d’autres. Chacun doit pourvoir planter un arbre de manière à ce qu’on puisse assurer la relève et que nos végétations ne soient pas détruites au détriment de ceux dont nous avons besoin aujourd’hui », a-t-il conseillé. « Dans notre métier, il est demandé à chaque architecte et urbaniste de conserver, au maximum possible, les arbres. Tous les projets qu’on sera amené à faire, il serait intéressant de conserver au maximum les arbres », renchérit son jeune confrère Bignon SOSSOU. 

Ils sont tous unanimes sur le fait que l’arbre procure d’énormes avantages pour l’Homme tels que les vertus thérapeutiques, les avantages nutritionnels, la purification de la nature, la lutte contre l’érosion côtière, la lutte contre le réchauffement climatique, etc. « Planter un arbre, c’est mettre en place une vie. Tout citoyen qui plante un arbre éprouve une fierté de contribuer à une espèce de longévité, une façon de contribuer à un confort dans le milieu dans lequel nous vivons », résume le président de l’ONAUB.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here