Home Enseignements Cantine scolaire à Tossouhoué: L’eau de lavage des mains réutilisée pour la...

Cantine scolaire à Tossouhoué: L’eau de lavage des mains réutilisée pour la beauté de l’école

228
0

L’Ecole primaire publique de Tossouhoué dans la commune de Dogbo est dans l’économie de l’eau à travers un dispositif conçu à cet effet. Et ce, non pas parce que l’école ne dispose pas d’un point d’eau moderne. C’est plutôt dans un esprit d’utilisation rationnelle des patrimoines de l’école en général et surtout de tout ce qui concoure au bon fonctionnement et à la pérennisation du Programme National d’Alimentation Scolaire Intégré (PNASI), les cantines scolaires. 

Dans cette école, on utilise moins de dispositif de lavage de mains bien que disponibles. A un seul dispositif de lavage de mains de type ordinaire avec un seau d’eau, il est raccordé un tuyau placé à 50 centimètres environ de haut et tout au long du parterre devant les salles de classe. Le tuyau dispose d’un nombre précis de petits orifices orientés vers le bas. Lorsque le robinet est ouvert, plusieurs enfants se lavent les mains à la fois, puis l’eau qui coule de leurs mains sert à un autre usage en même temps. « Ils ont pris un dispositif seulement pour en faire plusieurs coups et économiser l’eau. Au même moment où les enfants se lavent les mains après et avant le repas, le parterre au-dessus duquel le tuyau est installé est en même temps arrosé. Nos fleurs sont donc arrosées. On aura de belles fleurs pour un bel aspect de l‘école », explique le superviseur Gilmar BAKARY. « Avec un seul seau, c’est économique. De plus, on n’a plus besoin d’arroser les fleurs. C’est encore là économique. Ils ne sont plus obligés d’utiliser tous les dispositifs mis à leur disposition, c’est de l’économie aussi », renchérit le superviseur. 

le superviseur Gilmar BAKARY

Gilmar BAKARY informe de ce que les premières expériences ont permis de savoir avec précision, à quel niveau il faut diminuer la contenance du savon dans les bidons pour ne pas nuire aux fleurs tout en veillant à la dose nécessaire pour assurer la propreté des mains des enfants. Au-delà de tout ceci, le superviseur défend que ces genres d’initiatives participent aussi du développement de l’esprit créatif des écoliers puisque les enseignants font d’eux des témoins et acteurs de toutes les initiatives pareilles autour de la cantine dans l’école.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here