Home Politique 2ème Séminaire national sur l’analyse et la recherche Syndicale: Le CARES Bénin...

2ème Séminaire national sur l’analyse et la recherche Syndicale: Le CARES Bénin s’évalue pour une nouvelle stratégie de pérennisation

78
0

« Fonctionnement et pérennisation du CARES-Bénin : évaluation de la stratégie de pérennisation ». C’est sur ce thème que se déroule depuis le lundi 22 Mai 2023 à la Bourse du Travail à Cotonou, le deuxième Séminaire National du Comité d’Analyse et de Recherche Syndicale (CARES-Bénin). Prévus pour durer du 22 au 25 mai 2023, les travaux ont été marqués par une cérémonie d’ouverture.

A l’occasion, la Coordonnatrice de CARES Bénin, Aubierge GLONOU a justifié l’organisation du séminaire. A l’en croire, il entre dans le cadre de la 3ème phase du projet « Soutenir l’action syndicale en matière économique et sociale pour favoriser le travail décent en Afrique de l’Ouest ».  Il s’inscrit, poursuit-elle, dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du séminaire régional qui a connu tous les pays prenants. Il s’agit pour les CARES Pays, de faire un bilan à mi parcours des activités menées dans l’atteinte des objectifs du dit projet.

A ce titre, la Représentante de l’Institut BELLEVILLE CFDT, Elodie AïSSI  a relevé les attentes du séminaire qui se résument à la capitalisation des expériences afin de voir les enseignements à en tirer  pour la définition  de nouvelles pistes. Elle a également souligné l’exemple que le Bénin donne ces dernières années afin d’alimenter la réflexion régional.

Faisant cas de l’importance du projet CARES très important pour la CSI Afrique,  le Coordonnateur régional du Projet CARES, le Professeur LAWSON  Boèvi  Kouglo a indiqué combien la recherche reste capitale pour l’action syndicale. Il s’est dit fier de constater qu’après quelques années de flottements, le CARES Bénin soit devenu un CARES phare au niveau des huit (08) CARES. «  La CSI Afrique est fière de tous vos efforts pour maintenir le CARES Bénin plus efficace » a-t-il salué avant de solliciter les réflexions sur la question de la gouvernance budgétaire. « Tous les programmes de développement mis en œuvre en Afrique repose sur les budgets de l’Etat. Dans le cadre de ce projet, les syndicats  se sont organisés à maitriser la gouvernance budgétaire  pour pouvoir formuler des propositions concrètes aux gouvernants » a-t-il salué. Il n’a pas targué d’évoquer la question de la protection sociale aux acteurs de l’économie informelle qui est le talon d’Achille des politiques sociales en Afrique.

Pour sa part, le secrétaire général de la CGTB, Moudachirou BASSABI a émis le vœu de voir concrétiser dans la pérennisation du projet, la question de la spécialisation.

Au nom donc des organisations syndicales, le secrétaire général de la CSA Bénin, Anselme AMOUSSOU  s’est réjoui de ce que CARES Bénin soit dans un nouvel ère.  Il a rassuré les partenaires de  ce que, quoi qu’il arrive le CARES Bénin se s’éteindra pas au regard des nombreuses avancés techniques et scientifiques enregistrées avec les recherches sur la crise mondiale liée à la cherté de la vie.

Plusieurs communications sont prévues et se déroulent jusqu’au 25 Mai 2023. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here