Home Société Enseignement technique  : Le  CPU LES PALMIERS de Togba fait découvrir l’ESMER...

Enseignement technique  : Le  CPU LES PALMIERS de Togba fait découvrir l’ESMER à  ses élèves

83
0

Le  Complexe Polytechnique et Universitaire (CPU) « Les Palmiers » de Togba a effectué  avec ses apprenants des classes de 2nde et 1ère  des  séries F2 et F3, la toute première sortie pédagogique de l’année scolaire 2023-2024. C’était le vendredi 27 Octobre 2023 dans les locaux de l’Ecole Supérieure des Métiers des Energies Renouvelables (ESMER) à Togoudo,, la 1ère école privée spécialisée   dans le domaine au Bénin et dans la région. A l’occasion, ils ont visité l’un des laboratoires les plus utile dans  leur formation, ensuite le champ solaire photovoltaïque  qui alimente l’école et la salle informatique qui accueille les cours d’informatique, d’anglais, de chinois et les cours de spécialités. Les hôtes de l’ESMER ont également pris connaissance des filières de formation en licence.

Au terme  de la visite, le promoteur du lycée « Les Palmiers », n’a pas caché ses émotions. Elvis AHOSSIN justifie le choix de l’ESMER pour cette visite : « Nous sommes gênés et dérangés quand nous voyons l’apprenant béninois apprendre la technologie à l’école et ne pas pouvoir l’appliquer pour  régler les problèmes de son temps. C’est inutile d’apprendre la technique à l’école et de ne pas pouvoir régler les problèmes de son environnement. Aujourd’hui, nous voyons assez de lycées créés, mais il  faut qu’on évite d’être des commerçants. C’est-à-dire, des gens qui créent juste les lycées pour aider les enfant à avoir les diplômes  mais pas pour donner  la compétence. Notre pays en souffre. C’est pour éviter cela que nous avons identifié dans nos recherches cette école qui a un savoir-faire inégalé au Bénin dans le domaine des énergies renouvelables, …..Aujourd’hui au Bénin, nous devons montrer  que c’est possible chez nous. Nous ne sommes pas obligés de toujours chercher des partenaires en Europe. Déjà dans notre pays, il y a un savoir  en marche. On peut faire des brassages, de jumelages pour essayer de révéler nos talents au reste du monde. Nous venons de loin et repartons ragaillardir après cette visite de ce soir. »

A la suite du Promoteur ce sont les apprenants  qui témoignent d’avoir touché du doigts les réalités du domaine des énergies renouvelables dans son fonctionnement. « Après la visite de l’école, je me suis senti fier. Je n’ai pas imaginé qu’au Bénin, il peut avoir une telle école qui pourrait utiliser  sa propre énergie . C’est simplement merveilleux ! » clame  l’apprenant Fred RICARDO qui envisage poursuivre ses études à l’ESMER après son BAC F3. Des propos renchéris par sa camarade Marina TCHALLA qui mesure le bien fondé des énergies renouvelables dans l’autonomisation énergétique. Tout comme ses apprenants, le Promoteur Elvis AHOSSIN salue les efforts de l’ESMER.  « On a constaté qu’on peut allumer aujourd’hui une lampe sans recourir à la SBEE. C’est déjà ce qui nous a touché avec l’ESMER qui protège l’environnement avec son dispositif.

Au nom du Promoteur de l’ESMER, Félix Comlan EBO, c’est  le Directeur des études de l’ESMER, Dr Hyppolite HOUNNOU  qui a  dit les félicitations de l’école au CPU Les Palmiers pour l’initiative qui révère d’un caractère à la fois scientifique que patriotique.

« J’apprécie beaucoup la dynamique du Fondé du lycée Les Palmiers qui pense à l’après BAC de ses apprenants. Je suis très content de son engagement. Et si les autres promoteurs de lycée pouvaient aussi lui emboiter les pas, ce serait pour le bonheur de nos enfants et du pays. Car, après le BAC, l’enfant est livré à lui-même pour rechercher son école. » a laissé entendre Dr Hyppolite HOUNNOU 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here