Home Afrique-Inter Déconstruction des fausses informations: Des U-Reporters de l’UNICEF outillés au fact-checking lié au...

Déconstruction des fausses informations: Des U-Reporters de l’UNICEF outillés au fact-checking lié au Covid-19

186
0

La série de formation des U-Reporters de l’UNICEF sur les techniques de vérification de l’information a connu sa 6ème étape le samedi 18 novembre 2022 à Sèmè-Kpodji.

Fin des formations sur le fact-checking dans le cadre de la campagne de déconstruction des rumeurs sur la vaccination contre la Covid-19 initiée par l’UNICEF en impliquant surtout ses jeunes U-Reporters. « U-Reporter Bénin est une plateforme instaurée par l’UNICEF pour permettre aux jeunes de faire entendre leurs voix », indique Joachim 0. CODJO, membre de la section U-Reporter de Sèmè-Kpodji. Pour la 6ème et dernière vague réunie samedi dernier à Sèmè-Kpodji, ils sont 90 participants venus des communes d’Aguégué, Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Abomey-Calavi, Kétou, etc., renseigne Ghislaine ZINZINDOHOUE, membre de INTSIDE, la structure qui assure la mise en œuvre de l’initiative. 

A l’en croire, il s’agit d’une initiative au titre des stratégies contre les rumeurs sur la vaccination liée au Covid-19 qui constituent un obstacle à l’adhésion des populations aux vaccins. Financée par le gouvernement français, elle vise à outiller les jeunes sur la vérification de l’information et leur permettre d’acquérir l’habileté à utiliser les outils techniques en fact-checking lié notamment au Covid-19. 

Ghislaine ZINZINDOHOUE informe que cette formation permet de faire des U-Reporters de l’UNICEF, des ambassadeurs de la vraie information liée à la vaccination contre la covid-19 auprès des populations. Il est créé entre eux, un cadre de collaboration et de production de bonnes informations à cet effet. « L’initiative nous permet de connaître quelles sont les informations à partager en temps réel et qu’avant de partager une information, il faut prendre l’initiative d’aller rechercher la source, de vérifier si cette information est vraie avant de la publier », témoigne Joachim 0. CODJO. 

Il annonce que sa mission à la fin de la formation sera de partager les connaissances acquises au sein de sa communauté pour renforcer la déconstruction des fausses informations. Ghislaine ZINZINDOHOUE rassure de l’effectivité de cette mission au regard des résultats actuels. « Nous voyons déjà les résultats au niveau des jeunes puisqu’ils sont très bien engagés, motivés et impliqués activement dans les formations. Lorsqu’ils vont sur le terrain, on sent qu’ils connaissent l’importance de la vaccination », rapporte-t-elle. « Donc on aura surement dans les prochains jours, les impacts réels pour qu’ensemble nous puissions atteindre le taux de couverture vaccinale », prédit-elle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here