Home Afrique-Inter Mobilisation des populations pour la vaccination Covid-19 : L’UNICEF prime les lauréats de...

Mobilisation des populations pour la vaccination Covid-19 : L’UNICEF prime les lauréats de trois compétitions médias et projets de jeunes (le palmarès) 

497
0

Ils sont connus et primés, les lauréats des concours contre la désinformation et pour la sensibilisation et mobilisation des populations sur la vaccination Covid-19 organisés par l’UNICEF avec le soutien financier du gouvernement français et la collaboration du ministère de la santé et d’autres partenaires. Leur distinction a eu lieu dans la matinée de ce vendredi 18 novembre 2022 dans les locaux de l’UNICEF à Cotonou. 

Prix presse écrite

Trois compétitions organisées par l’UNICEF pour mobiliser les médias et les jeunes dans la sensibilisation sur la vaccination Covid-19 ont rendu leur verdict ce vendredi 18 novembre 2022 à travers une cérémonie officielle de remise de prix aux lauréats. Il s’agit du concours des meilleurs productions médiatiques sur la vaccination contre la Covid-19 et la vérification de l’information pour favoriser et accentuer la sensibilisation des populations pour une meilleure couverture vaccinale contre le virus ; le concours « vaccinons-nous » destiné à faire des jeunes des ambassadeurs de la vaccination contre la covid-19 en sélectionnant et appuyant leurs meilleurs projets visant à encourager le public à se vacciner et à lutter contre la désinformation ; et du challenge « Embarquons pour la vaccination » organisé dans le but d’amener les jeunes non seulement à se faire vacciner entièrement mais aussi à convaincre le maximum de personnes à se faire vacciner.

Prix radio

Le palmarès

Pour le concours médias, le prix presse écrite est revenu à Patrice SOKEGBE du quotidien Fraternité. Celui de la radio a été décerné à Serge FANOU de la Radio rurale de Banikoara. Ils ont reçu chacun un chèque de 500.000 F Cfa et un certificat de mérite. Il y a eu ici, un prix spécial genre attribué à la candidature féminine ayant obtenu la meilleure note, toutes catégories confondues, en la personne de Amélie ZONMADIN de la radio la voix de Tado d’Abomey-Calavi. Elle a reçu un chèque de 200.000F Cfa et un certificat de mérite. 

Prix spécial genre

Quant aux projets, le premier prix a été décroché par l’équipe du projet « Vacciner et protéger » qui vise à sensibiliser les populations des départements de l’Atlantique, du Mono et du Couffo qui étaient derniers en termes de couverture vaccinale covid-19. Le deuxième prix est allé au projet « Tous vaccinés, tous rassurés » destiné à dialoguer avec les communautés des zones enclavées du département du Plateau sur les fausses informations liées à la Covid-19 afin de les rassurer et les amener se faire vacciner. Intitulé « Abahwè », ce projet orienté vers la cible des handicapés visuels et auditifs a décroché le troisième prix du concours « vaccinons-nous ». Les équipes ont reçu respectivement 1.500.000 F Cfa, 1.000.000 F Cfa et 750.000 F Cfa en plus du certificat de mérite.

Deuxième prix projet

Sur le challenge « Embarquons pour la vaccination », il y a eu huit lauréats à savoir respectivement Isidor SOGBEDJI, Jaures CODJO, Justin YAO, Raoul DEGAN, Rudy DJIHOUAN, Maurice KOUGBEAGBEDE, Iris TOSSOU-BOCO et Basile GODONOU. Les prix ici sont constitués entre autres, de matériels informatiques dont des appareils de réalisation de vidéo de sensibilisation.   

Troisième prix projet

De la redynamisation des stratégies communautaires anti-covid   

Ces concours à la fois pour les jeunes et pour la presse sont des réponses à l’urgence de la redynamisation de la stratégie de mobilisation communautaire qui s’est imposée face à la réticence des populations par rapport à la vaccination à cause des fausses informations, à en croire Josias KOULARAMBAYE, représentant de la représentante résidente de l’UNICEF au Bénin. « Il fallait développer de nouvelles stratégies de communication pour lutter contre la désinformation. La mobilisation de toutes les parties prenantes était nécessaire », atteste le représentant de l’Agence nationale des soins de santé primaire (ANSP), Conrad DEGUENON.

Lauréats du challenge

Dans cette mobilisation, il y a eu également la formation de « plus de 500 jeunes U-Reporters et de 100 journalistes dans tous les départements du Bénin sur l’importance de la vaccination et les techniques de vérification, afin de partager des informations fiables pour encourager le public à se faire vacciner », d’après Josias KOULARAMBAYE. « Nous avons également pu mettre en place une cellule de vérification de l’information ou fact-checking », a-t-il ajouté sans oublier le camp U-Reporter organisé à Adjarra par des jeunes sur les meilleures stratégies pour augmenter la couverture vaccinale Covid-19. Le mérite des membres du comité d’organisation de ce camp a été aussi reconnu ce vendredi.

Lauréats du challenge

La lutte continue !

Ce sont là des initiatives de mobilisation très appréciées par le gouvernement français d’après la représentante de l’Ambassade de France au Bénin. Camille BAUMANN indique que « le multilatéralisme et la solidarité constituent des conditions sine-qua-non du succès contre le virus ». « Nous devrons travailler collectivement pour s’assurer que tout un chacun ait accès au vaccin […] et permettre à chacun d’avoir accès à une information fiable et de qualité sur la vaccination et sur la santé plus globalement », a-t-elle affirmé. Elle a félicité les lauréats de ces trois concours pour leur engagement et leur travail. 

Ce sont des contenus de très belle qualité, selon le représentant de l’ANSP, Conrad DEGUENON. « Toutes vos productions ont contribué grandement à lutter contre l’infodémie – la désinformation, ndlr- et améliorer l’adhésion et la couverture vaccinale qui est passée à la suite des différentes campagnes à environ 35% », a-t-il témoigné. Il relève que ce taux, même s’il est parmi les plus élevés, reste faible au regard des objectifs nationaux qui sont de 70%. « Le travail ne s’arrête pas. La lutte contre l’infodémie doit continuer et s’adapter aux causes des refus et réticences », a-t-il exhorté. « La Covid n’est pas finie ; nous devons continuer à sensibiliser », a insisté Josias KOULARAMBAYE au nom de l’UNICEF.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here