Home Société Mutation profonde dans le secteur de l’énergie: « Non seulement la dynamique se...

Mutation profonde dans le secteur de l’énergie: « Non seulement la dynamique se poursuit mais s’amplifie », dixit Dona Jean-Claude Houssou

124
0

Le ministre de l’énergie a échangé avec les médias le mercredi 6 avril dernier à Cotonou sur la quintessence de ce qui est prévu dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG 2) pour le secteur de l’énergie. C’était à l’occasion de l’Acte 4 « Des médias au cœur du système électrique » dans le cadre de la deuxième édition de la semaine de l’énergie qui se déroule du 4 au 9 avril 2022.

1.199 milliards de francs Cfa dont 691 milliards déjà disponibles et 508 milliards à rechercher. C’est l’investissements prévu pour le secteur de l’énergie dans le PAG 2 sur la période 2021-2026. Le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou l’a souligné aux professionnels des médias notamment des patrons de presse lors de la rencontre « Des médias au cœur du système électrique » le mercredi 6 avril 2022 à Bénin Royal Hôtel de Cotonou. Aux dires du ministre, cet investissement fait presque le double ce qui a été investi dans ce secteur toujours par le régime de la rupture lors de son premier quinquennat, 2016-2021. « C’est pour vous dire que non seulement la dynamique se poursuit mais s’amplifie. Nous abondons le PAG 2 avec plus d’enthousiasme », a confie le ministre de l’énergie.

Dans sa présentation intitulé « les grands projets du 2nd quinquennat dans le secteur de l’énergie », Dona Jean-Claude Houssou a rappelé que dans le PAG 1, il y avait pour le secteur de l’énergie, quatre projets fondés sur la modernisation de la capacité de production, le développement des énergies renouvelables, la restructuration de la SBEE et de son réseau de distribution et la maitrise de l’énergie. Le défis aujourd’hui est de préserver les acquis du PAG 1 et de renforcer les actions à travers des aménagements stratégiques qui n’affectent pas la cohésion des actions, a souligné le ministre. Dans le PAG 2, le nombre de projet pour l’énergie est passé à 36 dont 21 en cours et 15 nouveaux, soit 11% des 342 projets contenus dans ce PAG pour tous les secteurs. 

Tout ça pourquoi ?

Tout ceci, permettra in-fine, d’atteindre déjà en 2023, l’autonomie énergétique du Bénin, d’après le ministre de l’énergie. Dona Jean-Claude Houssou indique que c’est aussi pour atteindre un taux de couverture national autour de 88% et passer de 36,45% en 2020 à 44,40% à fin 2026 en termes d’accès à l’électricité. Il souligne que toute la révolution en cours dans le secteur de l’énergie est à l’image de l’engagement du Chef de l’Etat, le président Talon qui affirmait : « Je voudrais que l’énergie devienne le sang qui coule dans les veines de chaque béninois et béninoise »

Notons que la présentation du ministre a été suivi d’une phase de question réponse pour mieux éclairer les professionnels des médias et susciter leur intérêt à cette mutation en cours dans le secteur de l’énergie au Bénin. Il y a eu également la remise d’attestation aux lauréats du concours de production de presse sur les énergies renouvelables. C’est un pari gagné à mettre à l’actif du comté d’organisation de ce rendez-vous d’échanges, d’après les témoignages de la présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB), Zakiath Latoundji. Elle a souhaité que l’initiative soit pérennisée et profite au plus grand nombre de journalistes. 

Blaise Ahouansè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here