Home Environnement/Santé Formation des responsables de presse: L’UPMB œuvre pour un cadre de travail...

Formation des responsables de presse: L’UPMB œuvre pour un cadre de travail sans VBG dans les médias

99
0

L’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) a organisé, pour les responsables des organes de presse, un atelier de formation sur les mesures de prévention et de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) au sein des rédactions, le jeudi 13 avril 2023 à Cotonou.

« Que l’entreprise de presse soit un cadre sécurisé de travail dans lequel la collaboration entre les hommes et les femmes est bonne, est d’une meilleure qualité et permet à chacun d’extérioriser son plein potentiel ». D’après la présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB), Zakiath Latoundji, c’est le souhait qui justifie l’atelier de formation des responsables des organes de presse sur les mesures de prévention et de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) au sein des rédactions tenu le jeudi 13 avril 2023 à l’hôtel KTA de Cotonou. C’est dans le cadre du projet « initiative médias sans violence basée sur le genre » de l’UPMB avec l’appui de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Bénin. 

« Ce projet a pour objectif de créer un cadre sécurisé de travail pour les acteurs des médias », a expliqué Zakiath Latoundji. « Ensemble nous allons nous nous entendre sur les approches à mettre en œuvre pour véritablement sécuriser notre cadre de travail pour qu’il y ait une belle complicité active entre les hommes et les femmes », a-t-elle appelé à l’ouverture de l’atelier. Il est question de trouver les voies et moyens pour, à défaut d’éradiquer le fléau, tout au moins essayer de l’endiguer, selon Richard FASSINOU, le vice-président du Conseil national de la presse et de l’audiovisuel (CNPA).

La secrétaire générale adjointe du Ministère des affaires sociales et de la microfinance (MASM), Elise fatima KOSSOKO, rapporte que son ministre félicite l’UPMB pour cette initiative qui, pour elle, permettra de renforcer les capacités des responsables des organes de presse sur les mesures préventives de lutte contre les VBG. A ses dires, le MASM espère compter parmi les professionnels des médias des champions de la lutte contre les VBG. « Vous hommes et femmes de la presse, vous avez un grand rôle à jouer pour l’éradication des VBG à travers votre comportement exemplaire au service, à la maison et dans la société -et à travers- la sensibilisation en votre sein d’abord et de toute la population par les canaux les plus appropriés », a confié la Secrétaire. 

L’atelier a été marqué par deux communications. Elles ont porté respectivement sur « Cadre légal de la lutte contre les violences basées sur le genre au Bénin » et « Approches médias dans la lutte contre les VBG au Bénin : Engagement et responsabilité des patrons de presse ». A travers la première communication, le juriste Serge PRINCE AGBODJAN a exposé l’arsenal juridique au Bénin en matière de lutte contre les VBG. Il a invité les patrons de presse ou leurs représentants présents à l’atelier à s’approprier tous les textes et lois en la matière. Dans la deuxième communication, il a été question, sous la direction de l’expert-médias François AWOUDO, de suggérer et d’analyser un ensemble de démarches pour prévenir ou lutter contre les VBG dans les rédactions de presse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here