Home Société Célébration de la journée mondiale des migrants: La PMB plaide pour l’éducation...

Célébration de la journée mondiale des migrants: La PMB plaide pour l’éducation des apprenants migrants

101
0

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale des migrants organisée les 18 décembre de chaque année, la plateforme multiacteurs de la migration au Bénin (PMB) en collaboration avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), a organisé le lundi 20 décembre une journée des réflexions sur les conditions d’études et de formation des migrants au Bénin. C’était à la bourse du travail à Cotonou.


La question de l’éducation des migrants au centre des préoccupations. Le lundi 20 décembre 2021 à l’occasion de la célébration de la journée Internationale des migrants, la plateforme multiacteurs des migrants au Bénin (PMB) avec l’appui technique et financier de la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES) a organisé une journée de réflexion sur les droits des migrants pour une prise en compte des questions relatives à l’éducation et à la formation. Placée sous le thème << table ronde des acteurs du secteur de l’éducation pour une meilleure prise en compte des droits des étudiants et scolaires migrants au Bénin>> , elle vise à corriger et à contribuer à la réduction des inégalités auxquelles étudiants et scolaires vivants au Bénin sont confrontés. Le Bénin de part sa situation géographique a une forte dynamique migratoire. Malgré les progrès substanciels réalisés dans le développement du nouveau cadre, de mécanismes législatifs et d’intégration aux citoyens de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), il reste cependant de nombreux défis à relever tels que l’application des dispositions protocoles notamment les questions relatives à l’éducation et à la formation des migrants en ce qui concerne le point 10 des objectifs de développement durable (ODD N°10) a fait savoir Yolande Afiavi Adinsi, institutrice point focal de la PMB. L’éducation étant un pilier de développement Iris Nothofer, la représentante résidente de la FES se réjouit de ce que les responsables, les autorités, des étudiants et scolaires se mobilisent. << Avec un tel échange nous pouvons contribuer à la bonne gestion de la politique publique de façon indirecte à l’amélioration des conditions de la population à la base>> ajoute t elle.
À cette occasion, Lamine Cissé, secrétaire général de l’Union des ressortissants de la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (UR- CEDEAO), représentant le président de l’UR-CEDEAO a entretenu les participants sur le respect des textes communautaires lors de la célébration de la journée mondiale de la migration.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here