Home Uncategorized Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin: 10 nouveaux membres...

Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin: 10 nouveaux membres s’engagent pour le rayonnement international de l’ONAUB

256
0

10 architectes et urbanistes ont prêté serment et effectué leur entrée officielle dans l’Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin (ONAUB), jeudi 25 novembre 2021 au siège de l’institution. 

L’Ordre national des architectes et des urbanistes du Bénin (ONAUB) passe à 215 membres. 10 professionnels de l’architecture et de l’urbanisme y ont adhéré officiellement le jeudi 25 novembre 2021. Ils ont prêté serment devant le Conseil national de l’Ordre (CNO) et une représentation du gouvernement constituée entre autres du Ministre du tourisme, de la culture et des arts, et du Commissaire du gouvernement près de l’Ordre, représentant le Ministre du cadre de vie et du développement durable. Il intègre en même temps l’Union Internationale des Architectes (UIA), l’Union des Architectes d’Afrique (UAA), la Fédération des Architectes Francophones d’Afrique (FAFA) et la Conférence des Ordres des Architectes de l’UEMOA. C’était à la faveur d’une cérémonie solennelle, laquelle est prescrite par le décret 83–388 du 1er novembre 1983 instituant l’Ordre National des Architectes du Bénin et revêt une importance capitale, a indiqué le président de l’ordre Aimé Paul Gonçalves. « Car elle permet à chaque nouvel entrant de s’engager publiquement à respecter les textes, aussi bien nationaux qu’internationaux règlementant la vie de notre Institution », a-t-il expliqué.

Le président de l’ONAUB (gche) accueillant un des nouveaux membres

« Dans le respect de l’intérêt qui s’attache à la qualité architecturale et urbanistique, je dure d’exercer ma profession avec conscience et probité et d’observer les règles et règlements qui la régissent en République du Bénin », a juré chacun des 10 nouveaux membres.  Il s’agit là d’ « un contrat social dont l’exécution nécessite un maximum de conscience et de probité afin de ne pas trahir la confiance que l’Etat et les collectivités locales et les personnes privées pourront placer » en eux, d’après le Commissaire du gouvernement près de l’Ordre Victor Ananouh. « Vous avez tous les outils dans vos mains pour être de bons architectes ; veillez bien chaque fois méditer sur ces lignes », a exhorté le Commissaire. Il leur a rappelé certains principes dont l’indépendance, la moralité, la compétence et l’éducation du public auxquels ils devront veiller. « En termes clairs, par le serment solennel […], vous vous engagerez définitivement à être des modèles pour la Société. C’est vous dire que, dans notre Maison qui désormais deviendra aussi la vôtre, il n’y a pas que des droits, mais il y a également des devoirs, beaucoup de devoirs », leur a rappelé le président de l’Ordre. 

De la ressource humaine nécessaire à l’aboutissement des réformes du gouvernement dans le secteur

Dans ce même sens, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean Michel Abimbola, après les avoir félicités pour le parcours les ayant conduit à un avis favorable du Conseil national de l’ordre, a interpellé leur conscience à pouvoir allier professionnalisme, créativité et respect des textes qui régissent leur profession afin d’impacter durablement le cadre de vie au Bénin et ailleurs. Il a rappelé combien de fois leur corps de métier est indispensable pour l’aboutissement des vastes chantiers du gouvernement béninois en matière d’offre touristique. Le ministre a évoqué entre autres projets, la construction de musée des amazones, les infrastructures touristiques à Allada, le musée du vodoun à Porto-Novo, la reconstruction de la cité historique de Ouidah, etc. 

Pour leur part, les récipiendaires se sont dits conscients des nouveaux défis de leur ère et ceux de leur Nation béninoise. Ils ont affirmé leur engagement à ne pas trahir la confiance placée en eux. « Nous apporteront de concert avec vous, nos très chers ainés, notre pierre à la construction de notre beau et merveilleux pays le Bénin, afin de participer à son rayonnement international », ont-ils promis. 

Rappelons que « conformément à la Directive N°01/2013/CM/UEMOA du 26 Septembre 2013 relative  à l’harmonisation des règles régissant la profession d’Architecte au sein de l’UEMOA, l’exercice de la profession d’architecte est subordonnée à au moins cinq (05) années d’études en architecture après le baccalauréat dans une université ou une grande école d’architecture reconnue par les Etats membres. Cette formation doit être sanctionnée par l’obtention du diplôme d’architecte reconnu par les Etats membres, les Ordres nationaux et le CAMES. A cela s’ajoute l’accomplissement d’un stage professionnel obligatoire rémunéré de vingt-quatre (24) mois. « Nous voudrions insister sur le fait que sans la pratique professionnelle avérée, aucun architecte ou urbaniste ne peut être inscrit à l’Ordre », a relevé le président Aimé Paul Gonçalves.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here