Home Afrique-Inter Patrimoine : FeRiDaMa 2022 met en lumière les spécificités du masque Guèlèdè d’Agonlin...

Patrimoine : FeRiDaMa 2022 met en lumière les spécificités du masque Guèlèdè d’Agonlin Covè

266
0

La 13ème édition du Festival des rituels et des danses masquées (Feridama) organisée par l’association Towara-Bénin a lieu depuis hier à Cotonou, et ce, jusqu’à demain. A l’occasion, lumière est faite sur le masque Guèlèdè d’Agonlin Covè.

Feridama 2022 s’est ouverte dans la matinée du vendredi 23 décembre 2022. C’est par une conférence de presse animée par le chargé à la communication Happy GOUDOU au siège de Towara-Bénin à Cotonou. Il a exposé que jusqu’au 25 décembre prochain, la présente édition du Feridama sera focalisée sur le masque Guèlèdè de la communauté ‘’Mahi Bassokpo’’ d’Agonli Covè dans le département du Zou. C’est une édition pour révéler les spécificités du masque Guèlèdè de cette région. A cet effet, il est invité à Cotonou, des spécialistes sculpteurs de la région de même que des personnes ressources détentrices de ce qui fait la particularité du Guèlèdè à Agonlin-Covè. « Agonlin Covè a apporté une spécificité qui fait mouvoir la tête du masque », a exposé Happy GOUDOU.

Après l’atelier de formation qui a eu lieu dans l’après-midi d’hier le public a l’occasion de mieux comprendre ces spécificités ce matin à la faveur d’une conférence sur le thème « Les masques Guèlèdè d’Agonlin Covè ». Le soir, de 20h à 22h, toujours à Towara-Bénin, ce sera l’occasion de découvrir les rituels de sortie des masques nocturnes. Puis, dimanche, à partir de 16h, sera l’expression aussi d’autres masques comme les bourians, zangbéto, etc.

Dans ce programme, le chargé de communication souligne qu’il s’agit d’expression des masques dans leur authenticité et originalité. Ce sont, a-t-il indiqué, des critères chers à Towara-Bénin en tant que seule organisation non gouvernementale béninoise accréditée par l’UNESCO pour le volet du patrimoine culturel immatériel, confère la référence NGO 90346. Towara-Bénin travaille en effet depuis une vingtaine d’année, pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel du Bénin, d’Afrique et d’ailleurs.

A noter que la présente édition du Feridama a lieu sous le parrainage de Léopold Gbénou et de Tankien Dayo, président fondateur de l’Association pour la sauvegarde des masques africains (ASAMA) et initiateur du Feridama en 2010. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here