Home Enseignements Maternel et primaire Syndicalisme au Bénin : Ce que les 18 syndicats éjectés de la CGTB...

Syndicalisme au Bénin : Ce que les 18 syndicats éjectés de la CGTB cachent aux militants

91
0

Dans une décision en date du 30 Octobre 2023, le Secrétariat Exécutif National de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB) exclut 18 organisations syndicales affiliées de sa base.  Il  s’agit de : SEN-Bénin ; SYNIPEMP-Bénin ; SYNAREB ; SOLIDARITE ; SIPEC ; SYNEPED ; SYREN ; SYNDIPEB ; SYNDIPE ; SYNERGIE ; SYNIEEMA ; SYNPE ; SYNEQ-Bénin ; SYNARFE ; SYNAEED ; SDSEB ; SNER-Bénin ; SYNEPEQ. Aux organisations, s’ajoutent leurs secrétaires généraux respectifs.  Selon la décision signée par le secrétaire général Moudassirou Bachabi, les organisations et leurs secrétaires ont été suspendus pour « atteinte à l’image et à la politique de la CGTB ».
« Les intéressés et leurs organisations perdent leurs positions dans toutes les instances de la CGTB ainsi que dans les programmes et projets mis en œuvre par la CGTB et des partenaires. Par conséquent, il leur est interdit d’agir pour le compte et au nom de la CGTB », lit-on à l’article 4 de la décision portant suspension des organisations syndicales et de leurs secrétaires généraux respectifs de la CGTB.

D’autres sources plus proches renseignent que le sujet objet de l’atteinte portée à l’image de la confédération est relatif aux  élections professionnelles sectorielles en vue dans l’enseignement. C’est ainsi que le mot d’ordre du secrétariat exécutif de la CGTB a été lors d’une réunion, foulé au pied  par certains syndicats de base affiliés pour répondre à des « promesses électoralistes ».  Qui manipule donc ces 18 syndicats ? Des promesses sont-elles été faites aux secrétaires généraux ? Est il nécessaire de diviser les syndicats pour des élections que devront servir à améliorer la corporation ? Au tant de questions qui nécessitent des réponses. Mais toutefois, au regard de cette prise de position des 18 syndicats très vite éjectés pour non respect de l’esprit du groupe, les travailleurs doivent rester vigilants. Les périodes électorales ne doivent  pas être des occasions de compromis pour des intérêts personnels. Les militants doivent être éveillés  afin que leur voix puisse servir   effectivement à améliorer leurs conditions de vie et de travail après ces élections.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here