Home Enseignements Année scolaire 2023-2024: 1er jour de la rentrée, les apprenants reçoivent leur...

Année scolaire 2023-2024: 1er jour de la rentrée, les apprenants reçoivent leur repas à la cantine

93
0

(Ali Ouattara lance les activités depuis Koutakroukou)

Les cantines scolaires sont ouvertes à nouveau dans les écoles au Bénin dès ce lundi 18 septembre 2023 en même temps qu’a lieu la rentrée scolaire 2023-2024. Dans le septemtrion, le représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM) Ali Ouattara a donné le top des activités du Programme national d’alimentation scolaire intégré (PNASI) au titre de la nouvelle année scolaire, à l’école primaire publique Koutakroukou dans la commune de Kandi, département de l’Alibori.

Ces enfants retrouvent la joie de l’école avec la cantine scolaire

18 septembre 2023. C’est le premier jour de l’année scolaire 2023-2024 au Bénin. A midi, dans l’école primaire publique Koutakroukou dans l’arrondissement de Bensékou, commune de Kandi, le représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM) au Bénin sert le premier repas de l’année scolaire aux enfants. Le menu de ce premier jour ici est un plat local de Dambou (du couscous de maïs et de haricots) enrichi de feuilles de moringa, jus de tomate et  fromage de soja. C’est aussi du jus de bissap aromatisé avec de la menthe et de la citronnelle. De l’orange aussi.

Le repas a été servi après une cérémonie officielle de lancement du PNASI en présence des autorités départementales de l’administration territoriale et aussi des enseignements maternel et primaire, toutes heureuses de ce que l’objectif de pouvoir démarrer les activités de la cantine scolaire le premier jour de la rentrée soit ainsi atteint. C’est le fruit des dispositions prises et mises en œuvre par le PAM, les Ong partenaires, les enseignants et les communautés et autres acteurs de l’école plusieurs semaines plus tard. Le représentant résident du PAM informe, entre autres, que la distribution des vivres avait commencé depuis le 16 août 2023. Il rappelle que le PNASI est passé de 31% de couverture des écoles en 2017 à 75% depuis avril 2022 soit 5.700 écoles pour 1.200.000 enfants qui bénéficient d’un repas chaud, sain et équilibré chaque jour de classe. Dans le département de l’Alibori, ce sont désormais près de 102.000 enfants nourris dans 505 écoles contre 242 en 2018. 

Ali Ouattara a loué à nouveau l’engagement et les efforts du gouvernement béninois pour le maintien et l’extension de ce  programme vers une couverture de toutes les écoles maternelles et primaires du Bénin. C’est un programme qui, au-delà d’offrir le repas aux enfants, participe de leur pleine santé, épanouissement, maintien à l’école et à l’amélioration de leurs rendements scolaires, a témoigné le directeur de l’Epp Koutakroukou, Cyriaque Oga. C’est aussi un véritable programme intégré de protection sociale qui inclut éducation, santé, nutrition, agriculture, transport, …selon le représentant résident. Il a adressé un message à chacune des différentes parties impliquées à redoubler d’efforts pour une meilleure synergie. Il a aussi annoncé des mesures surtout pour la gestion et la sécurité des vivres. 

A ce propos, le directeur départemental des enseignements maternel et primaire de l’alibori, Docteur Justin Coomlan Ayelo, a appelé surtout les enseignants à la transparence totale dans la gestion des vivres en associant les membres des comités de gestion des cantines et les bureaux d’association de parents d’élèves. Pour le directeur exécutif de l’ong Sian’son, Docteur Salomon Balogoun, le lancement effectué ce lundi 18 septembre 2023 ouvre une nouvelle ère pour le fonctionnement de la cantine scolaire. Il a appelé à l’unité d’actions et à la diversification des appuis communautaires. 

Notons qu’à Koutakroukou, le représentant résident du PAM et toute la délégation d’autorités présentes au lancement ont visité le magasin de stockage des vivres dans cette école, le lot de matériels offerts à la coopérative de femmes transformatrices de produits agricoles, le hangar nouvellement construit pour ces femmes, les équipements pour le jardin de l’école et pour la clôture de ce jardin puis le local réalisé pour le moulin à maïs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here