Home Enseignements Gestion de stage à l’UAC: Pour un rôle plus accru de l’université...

Gestion de stage à l’UAC: Pour un rôle plus accru de l’université dans la formation du capital humain

345
0

Le programme de bourses de la fondation MasterCard de l’université d’Abomey Calavi a initié le vendredi 17 décembre 2021 un atelier de réflexion sur le compendium des bonnes pratiques en matière de stage à l’université d’Abomey Calavi (Uac). Occasion pour les participants venus de différentes entités de formation de l’université d’Abomey Calavi, des universités privées et des entreprises de s’approprier le contenu de l’étude sur les pratiques de stage à l’Uac et de partager leur expérience. C’était au centre Anouarite d’Abomey Calavi.

Le compendium sur les bonnes pratiques de stage à l’Uac au cœur d’un atelier de réflexion le vendredi 17 décembre 2021 au centre Anouarite d’Abomey Calavi. Initié par le Programme de bourses de la fondation MasterCard de l’Uac, cet atelier vise à optimiser la mise en œuvre des stages aussi bien dans les universités que dans le monde professionnel afin de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. A en croire la représentante du recteur de l’université d’Abomey Calavi, le Professeur Carine Nelly Kèlomè, vice-recteure chargée de la coopération interuniversitaire, des partenariats et de l’insertion professionnelle, les pratiques en matière de gestion des stages peuvent varier considérablement d’un établissement à un autre et manquer de clarté pour les différentes catégories d’acteurs. Ainsi il a été proposé la réalisation d’une étude exploratoire visant à informer l’université sur l’état des lieux autour de la question. « Ce document servira alors de guide pour les responsables chargés de l’organisation des stages, les étudiants et même les entreprises désireuses d’accueillir des stagiaires, de distinguer les différentes catégories de stages et pour améliorer le suivi et permettre aux étudiants de gagner effectivement des aptitudes professionnelles à l’issue de cette période d’immersion » ajoute-t-elle. De son côté Arnaud Dangbénon, assistant de programme de la fondation MasterCard fait savoir que l’université doit jouer un rôle plus poussé dans la formation du capital humain, se mettre à l’écoute du monde professionnel pour contribuer à un développement plus rapide de celui afin d’adapter son offre à la société et au tissu économique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here